fond billetterie en ligne

Épilobe (Epilobium)

Épilobe

Epilobe hérissé (Epilobium hirsutum)

L’Épilobe hérissé est un des épilobes les plus connus communs et reconnaissables qui pousse partout en France au bord de toutes les eaux du plus petit canal à la plus grande rivière pourvu que l’eau coule. Ses grandes fleurs sont typiques en plus de l’aspect duveteux de la plante qui forme des colonies souvent denses et importantes..

Epilobe hérissé

Étymologie du nom

L’épithère hirsutum traduit par « hérissé » ou « hirsute » concerne l’ensemble de la plante mais plus particulièrement la tige

Description

Caractères distinctifs
Epilobium hirsutum se reconnaît à son port robuste en colonies denses et ses fleurs rose dense contrastant avec un feuillage abondant et vert cru.
Epilobium hirsutum est velue densément sur la tige et le fruit et de manière plus éparse ailleurs a des stigmates en croix et des feuilles embrassantes ou au moins décurrentes en majorité opposées..

Milieu principal
bord des eaux.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Toutes les eaux qui coulent y compris fossés ou talus avec ruissellements rivières et ruisseaux lieux humides de préférence sur argile et calcaire.

Étage altitude
Plaine et monts jusqu’à 1500 m.

Répartition
Paléo-tempéré : France y compris Corse Europe jusqu’en Suède Asie Afrique Amérique du Nord.

Floraison
De juin à octobre.

Description
Taille 50 cm à 150 m. Fleur grande et rose. Port dressé en colonies denses.

Type biologique
Vivace à stolons.

Épilobe hérissé description complète

Epilobium hirsutum Linné 1753

Plante : de 50 cm à 150 m dressée robuste stolonifère formant des colonies denses.
Pilosité : de velue à hérissée.
Tige : sans lignes saillantes tendant à se ramifier en pyramide.
Feuilles : oblongues lancéolées à denticules pointus assez forts semi embrassantes un peu décurrentes en majorité opposées à pilosité éparse à duveteuse.
Inflorescence : grappe feuillée.
Fleurs : rose dense un peu pourpre grandes (2 cm) en entonnoir toujours dressées.
Calice : sépales mucronés.
Corolle : pétales égaux bilobés 1 ou 2 fois plus longs que le calice.
Gynécée : styles dressés 4 stigmates étalés en croix.
Fruit : capsule pubescente

Autre synonymie : Epilobium villosum Thunb. Epilobium velutinum Nevski Epilobium tomentosum Vent. Epilobium serratum Jacquem. ex C.B.Clarke Epilobium sericeum Benth. Epilobium ramosum Huds. Epilobium peradnatum Borbás Epilobium nassirelinulcii Stapf Epilobium mirei Quézel Epilobium laetum Wall. Epilobium hirsutum var. villosissimum W.D.J.Koch Epilobium hirsutum var. subglabrum W.D.J.Koch Epilobium hirsutum subsp. parviflorum Ehrh. Epilobium himalense Royle Epilobium grandiflorum Weber Epilobium aquaticum Thuill. Epilobium amplexicaule Lam. Epilobium incanum Pers. Chamaenerion hirsutum (L.) Scop. Chamaenerion grandiflorum Moench

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.