fond billetterie en ligne

Caltha

Populage des marais (Caltha palustris)

Le Populage des marais est une plante d’un jaune dense qui illumine les endroits frais marais tourbières prés ruisseaux plutôt en altitude surtout dans le sud. Il pousse les pieds dans l’eau y compris dans une gravière si la matière organique n’est pas loin.

Populage des marais

Étymologie du nom

Du grec calthos « corbeille » allusion à la disposition des fleurs d’après Coste mais d’après Fournier nom latin d’une fleur jaune peut-être le souci. Et en effet le latin caltha signifie « souci des champs » (le populage est souvent nommé souci des marais). Le nom français vient de l’ancien nom latin populago donné par Tournefort issu de populus « peuplier » du fait que la plante pousse au bord des eaux et souvent au voisinage de peupliers (plus souvent de saules en fait)

Description

Caractères distinctifs
Anciennement considéré comme nuisble aux prairies dans lesquelles il ne pousse en fait que si elles sont mal drainées facteur qui leur est globalement défavorable.

Reconnaissance facile d’après photo ou dessin. Il existe de nombreuses variétés voire sous-espèces dont je n’ai pas trouvé de description. Diverses espèces ont été reconnues (Fournier) mais sont actuellement regroupées en Caltha palustris subsp. palustris sous-espèce dont on se demande du coup si elle est valide car trop variable (un vrai fourre-tout) et pas fondamentalement différente du type.
À mon sens mais cette position n’engage que moi il faut choisir entre conserver une seule et unique espèce ou conserver les anciennes espèces au moins en tant que variétés.
L’ancien C. alpestris a les carpelles mûrs droits sur le dos et non pas arqués.
Les feuilles de C. palustris ne se recouvrent pas par leurs bords sans leur partie cordée le distinguant de l’ex C. holubyi plus grand et plus robuste aux grandes feuilles très recouvrantes.
Les fleurs de C. palustris sont de taille moyenne (4 cm et non 2 à 3 ou 5 cm et plus) et ses feuilles peu dentées le différenciant de :
• l’ex C. stagnalis un caltha à fleurs de 5 cm ou plus et à feuilles profondément dentées
• de calthas à petites fleurs (2 à 3 cm) et feuilles peu ou finement dentées
– l’ancien C. minor à bec des carpelles droit
– l’ancien C. flabellifolia à bec arqué.

Milieu principal
Marais.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Près humides et marécages.

Étage altitude
Plus rare en plaine qu’en moyenne montagne. Présent jusqu’à la limite supérieure des forêts (soit 2500 mètres environ).

Répartition
France Europe Asie Amérique boréale.

Floraison
Mars à juin.

Description
Taille 20 à 30 cm; jusqu’à 50 cm. Fleur jaune orangé dense caractéristique (se reconnaît de loin). Port étalé forme parfois un petit buisson aux fleurs plus ou moins dressées.

Type biologique
Vivace.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Ranunculaceae
Genre : Caltha.

Description de Coste (tome 1 taxon n° 85)

Caltha palustris Linné – Populage des marais

Plante : 2 à 40 cm.
Pilosité : glabre.
Racine : souche courte verticale à fibres charnues.
Tige : ascendante creuse glabre et luisante.
Feuilles : longuement pétiolées en cœur arrondi crénelées ou dentées les supérieures sessiles.
Fleurs : d’un jaune doré grandes ouvertes solitaires.
Calice : 6 sépales pétaloïdes caducs.
Corolle : pétales nuls.
Fruit : 5 à 10 follicules libres sur 1 rang comprimés ridés en travers à bec court divergent droit ou crochu

Autre synonymie : aucune.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.