fond billetterie en ligne

Asphodèle (Asphodelus)

Asphodèle

Asphodèle-cerise (Asphodelus cerasiferus)

L’asphodèle-cerise est une grande plante souvent appréciée des promeneurs car elle donne son ambiance à la garrigue juste après les iris. Elle est spécifique de la garrigue à romarin. Sa classification a varié : Liliacées Asphodéllacées actuellement Xanthorrhoeaceae.

Asphodèle-cerise

Étymologie du nom

Du grec asphodelos « fer de pique » allusion à la forme des feuilles d’après Coste une étymologie qui semble pour le moins farfelue. D’après Fournier il s’agit du nom grec des plantes qui dans les croyances antiques tapissaient les prairies des Champs-Élysées. En fait le nom grec (asphodelos « couvert d’asphodèles) s’appliquait aux prairies des Enfers et s’est ensuite appliqué aux plantes ; « Chez les anciens l’aspohodèle était une plante sacrée que l’on entretenait autour des tombeaux comme le mets le plus agréable aux morts » (Dictionnaire Bouillet). Quant au terme cerasiferus il signifie « porte-cerise » et fait allusion à la taille des fruits de cette espèce

Description

Caractères distinctifs
Classée d’abord dans les Liliacées puis les Asphodéllacées désormais dans la famille des Xanthorrhoeaceae dans le cadre du site laissée dans les Liliacées pour des raisons pratiques (éviter de multiplier le nombre de familles).

La couleur de la bractée rousseâtre et non fauve clair la distingue (ou est supposé la distinguer) d’autres espèces avec lesquelles elle est habituellement confondue (A. microcarpus du bord de mer à petits fruits et A. ramosus susp. ramosus qui fleurit plus tard).

Milieu principal
Garrigue.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Garrigues mésoméditerranéennes occidentales en association avec le romarin.

Étage altitude
Collines ; près du littoral remplacée par d’autres espèces de même au piémont et en montagne.

Répartition
Méditerranéen occidental : Roussillon Languedoc Cévennes Provence Corse Italie Baléares Espagne Portugal Algérie Maroc.

Floraison
Mai.

Description
Taille 1 mètre. Fleur blanche plus ou moins rosée. Port dressé raide.

Type biologique
Plante à bulbe (géophytes à tubercule).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Monocotyledones
Famille : Liliaceae
Genre : Asphodelus.

Description de Coste (tome 3 taxon n° 3478)

Asphodelus cerasifer Gay.

Plante : vivace d’environ 1 m.
Pilosité : glabre.
Racine : fasciculée tuberculeuse.
Tige : pleine simple ou plus souvent rameuse.
Feuilles : largement triquètres en gouttière raides vert clair ou glauques insérées en spirale.
Fleurs : blanches ou carnées grandes en grappes peu serrées.
Bractées : fauve pâle.
Périanthe : long de 20 à 24 mm à carènes carnées.
Étamines : filets élargis ovales à la base.
Fruit : gros comme une forte cerise (16 à 22 mm de long) fauve subglobuleux arrondi ou ombiliqué à la base à valves gris jaunâtre épaisses obtuses à bords réfléchis en dehors à 7-9 rides

Autre synonymie : Asphodelus virgatus Jord. Asphodelus validus Jord. Asphodelus staechadensis Jord. & Fourr. Asphodelus rouxii Jord. Asphodelus repens Pomel Asphodelus proterophyllus Jord. Asphodelus procerus Jord. & Fourr. Asphodelus olbiensis Jord. & Fourr. Asphodelus grandiflorus Jord. & Fourr. Asphodelus glaucescens Jord. Asphodelus chambeironii Jord. Asphodelus australis Jord. & Fourr. Asphodelus albus subsp. cerasiferus (J.Gay) Rouy

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.