fond billetterie en ligne

Stellaire (Stellaria)

Stellaire

Stellaire holostée (Stellaria holostea)

La Stellaire holostée est une plante de lieux frais rare en Méditerranée sèche mais fréquente sur les monts boisés de hêtres et partout ailleurs en France en lisière de bois. D’apparence parfois fouillis sa ramification est délicate vue de profil. Ses grosses fleurs l’ont fait connaître de tous.

Stellaire holostée

Étymologie du nom

Du latin stella « étoile » allusion aux 5 pétales bifides et rayonnants comme une étoile. L’épithète holostea provient du grec holosteon nom d’une plante indéterminée de holos « entier » et osteon « os » tige presque nue toute en entre-nœuds

Description

Caractères distinctifs
Parmis les stellaires à feuilles allongées (et non ovales) et tige quadrangulaire (et non arrondie) la stellaire holostée a comme S. graminea des pétales à lobes rapprochés (et non divergents) et elle est verte poussant dans les herbes au lieu d’être glauque et poussant des les lieux humides comme S. palustris et S. alsine (=uliginosa).
On la distingue de S. graminea par ses pétales deux plus longs que les sépales (et non pas égalant ou dépassant peu les sépales) et ses bractées herbacées (et non pas scarieuses).

Milieu principal
Bois et prairies.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Haies et bois lieux herbeux lisières fourrés ouverts talus et bords de chemins touffus.

Étage altitude
Plaine et collines ne dépasse guère 1200 mètres.

Répartition
Eurasaitique : toute la France et l’Europe Asie occidentale Afrique septentrionale.

Floraison
Avril à juin selon région.

Description
Taille 30 à 60 cm. Fleur blanche. Port mêlé à la végétation s’accroche aux vêtements.

Type biologique
Vivace.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Caryophyllaceae
Genre : Stellaria.

Description de Coste (tome 1 taxon n° 552)

Stellaria holostea Linné – Stellaire

Plante : vivace de 30 à 60 cm.
Pilosité : pubérulente au sommet.
Racine : souche traçante.
Tiges : quadrangulaires raides cassantes couchées à la base puis redressées.
Feuilles : sessiles lancéolées longuement acuminées fermes ciliées scabres aux bords et sur la nervure en dessous.
Fleurs : grandes en cymes terminales lâches pluriflores.
Bractées : herbacées.
Calice : sépales lancéolés sans nervures.
corolle : pétales 2 fois plus longs que les sépales divisés jusqu’au milieu en 2 lobes rapprochés.
Ètamines : hypogynes.
Fruit : capsule subglobuleuse égalant le calice

Autre synonymie : Stellaria glauca Salisb. Stellaria connata Dulac Stellaria ciliata Gilib. ex Bubani Cerastium holosteum (L.) Crantz Alsine scabra Stokes Alsine holostea (L.) Britton

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.