fond billetterie en ligne

Silène (Silene)

Silène

Silène saxifrage (Silene saxifraga)

Le Silène saxifrage est une plante exclusive des rochers et falaises qui forme des coussinets et se trouve souvent inaccessible au bord du vide. Elle pousse sur calcaire dans un large quart sud-est dès lors qu’il y a des falaises ou des parois rocheuses d’une certaine envergure.

Silène saxifrage

Étymologie du nom

L’épithète saxifraga qui signifie littéralement « je mange le rocher » fait référence au milieu où pousse la plante qui n’a cependant pas la propriété de dévorer ou dissoudre le rocher.

Description

Caractères distinctifs
Silene saxifraga fait partie des silènes formant des coussinets mais avec des tiges développées.
Le silène saxifrage a une inflorescence réduite à 1 ou 2 parfois 3 rameaux uniflores donnant l’impression de fleurs solitaires ou par deux. De couleur blanc verdâtres les pétales sont bifides.
Enfin la plante est visquese dans le haut ce qui est visible aux nombreux insectes collés..

Milieu principal
rochers calcaires.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Rochers éboulis falaises : parois européennes basophiles dans l’asociation à Potentilla caulescens.

Étage altitude
Montagne et crêts de 700 à 2400 m très rare à plus basse altitude (RRR pour Fournier).

Répartition
Orophyte méridional : Alpes de la Savoie du Dauphiné de la Provence jusqu’à Toulon et Marseille Auvergne Cévennes Corbières et Pyrénées. Europe méridionale de l’Espagne à la Thessalie.

Floraison
.

Description
Taille 10 à 20 cm voire 30 cm. Fleur blanc sale à verdâtre. Port en touffes denses.

Type biologique
Vivace (chaméphytes).

Silène saxifrage description complète

Silene saxifraga Lillné 1753

Plante : vivace gazonnante 10 à 20 ou 30 cm dressée.
Pilosité : pubescente à la base visqueuse au sommet (poussières et insectes collent).
Racine : souche ligneuse.
Tiges : nombreuses grêles visqueuses dans le haut.
Feuilles : linéaires ou linéaires lancéolées aiguës ciliées rudes aux bords.
Fleurs : blanc verdâtre en dessus d’un vert rougeâtre en dessous solitaires ou géminées longuement pédonculées.
Calice : en massue ombiliqué glabre blanchâtre à 10 nervures ramifiées à dents ovales obtuses.
Corolle : pétales bifides couronnés d’écailles obtuses à onglet non auriculé mais cilié.
Fruit : capsule ovoïde égalant le carpophore grêle et glabre

Autre synonymie : Silene velcevii Jord. & Panov Silene taygetea Halácsy Silene stojanovii Panov Silene saxifraga var. pungens Ces. Silene saxifraga subsp. petraea (Waldst. & Kit.) Gusul. Silene petraea Waldst. & Kit. Silene hayekiana Hand.-Mazz. & Janch. Petrosilene saxifraga (L.) Fourr. Silene polygama Stokes Oncerum cuspidatum Dulac Lychnis saxifraga (L.) Scop. Cucubalus saxifragus (L.) DC.

Silène de france (Silene gallica)

Le Silène de France est une petite plante variable aux innombrables formes dont une bien connue rouge et blanche nommée S. gallica var. quinquevulneraria. En fait il a été démontré que les graines issues du même individu fleurissent en couleurs différentes. Eurasiatique il a été introduit dans le monde entier.

Silène de france

Étymologie du nom

Allusion au dieu Silene du fait que le ventre du calice de l’espèce de référence est sillonné d’après Coste. Pour Fournier nom d’étymologie inconnue expliqué ensuite de façons diverses. Pour une fois il semble que Coste ait raison du moins si on se réfère à l’étymologie du nom commun. Le terme français « silène » est tiré du nom propre Silène (1534 Rabelais) emprunt au latin Silenus nom du demi-dieu communément représenté gonflé comme une outre père nourricier de Bacchus. Le latin est emprunté au grec Silênos nom du compagnon de Dionysos et des nymphes et d’origine inconnue. L’aspect gonflé comme une autre concerne plusieurs silènes mais particulièrement Silene inflata devenu Silene vulgaris subsp. vulgaris. À noter que hormis la plante le terme « silène » a désigné une boîte peinte de figures joyeuses et frivoles que l’on trouvait chez les pharmaciens (1534 à 1660).

Description

Caractères distinctifs
Silene gallica se reconnaît assez facilement quand on l’a vu à ses petites fleurs blanc et rose à pourpre ou encore blanc et rouge sur une tige grêle et à son aspect hérissé. Si tel n’est pas le cas le déterminer demande quelque attention.
Silene gallica a un calice non renflé en vessie pubscent et des fleurs en petites grappes (et non isolées ou en panicule). Le filet de ses étamines est velu à la base (et non glabre) et son calice fructifère est resserré au sommet entièrement hispide (et non simplement à dents ciliées). Ses feuilles sont toutes identiques (au lieu que celles de la base soient plus larges)..

Milieu principal
Champs et coteaux siliceux.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Cultures et chemins. Instable ne réapparaît pas toujours au même endroit.

Étage altitude
Plaine et collines jusqu’à 800 m.

Répartition
Paléotempéré devenu cosmopolite : France Corse Europe Asie Afrique Importé dans le reste du globe.

Floraison
Mai parfois septembre.

Description
Taille 10 à 30 cm. Fleur blanche rose pourpre ou blanche et pourpre. Port dressé grêle.

Type biologique
Annuel.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Caryophyllaceae
Genre : Silene.

Description de Coste (tome 1 taxon n° 451)

Silene gallica L.

Plante : annuelle de 15 à 40 cm dressée ou ascendante.
Pilosité : velue glanduleuse.
Racine : pivotante.
Feuilles : les inférieures oblongues spatulées les supérieures linéaires aiguës.
Fleurs : blanchâtres ou rosées étalées dressées en 1 à 2 grappes unilatérales inégales.
Calice fructifère : ovoïde resserré au sommet non ombiliqué hispide à 10 nervures simples à dents linéaires aiguës.
Corolle : pétales entiers ou émarginés.
Étamines : filets velus à la base.
Fruit : capsule ovoïde à carpophore très court.
Varie (quinquevulnera) : à fleurs rapprochées avec pétales tachés de pourpre

Autre synonymie : Silene marginata Schott Silene gallica subsp. quinquevulnera (L.) Á.Löve & D. Löve Silene gallica subsp. anglica Á.Löve & D.Löve Silene gallica Greuter Silene transtagana Cout. Silene suboccultata Jord. & Fourr. Silene semiglabrata Jord. & Fourr. Silene sciotica Otth Silene rosella Jord. & Fourr. Silene rigidula L. Silene reflexa Moench Silene quinquevulnera L. Silene parvula Jord. & Fourr. Silene occitanica Jord. & Fourr. Silene myloptera Jord. & Fourr. Silene modesta Jord. & Fourr. Silene minutiflora Jord. & Fourr. Silene micropetala Ten. Silene lusitanica subsp. quinquevulnera (L.) Nyman Silene lusitanica L. Silene littoralis Jord. Silene linophila Rothm. Silene jucunda Jord. & Fourr. Silene hispanica Otth Silene glomerata Gay Silene glandulosa Bertol. Silene gallica var. suboccultata (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica var. semiglabrata (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica var. rosella (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica var. quinquevulnera (L.) Mert. & W.D.J.Koch Silene gallica var. parvula (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica var. occitanica (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica var. myloptera (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica var. modesta (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica var. minutiflora (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica var. cantabrica (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica var. bohemica (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica var. agrestina (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene gallica subsp. quinquevulnera (L.) Syme Silene gallica subsp. chermezonis Sennen Silene gallica subsp. anglica (L.) Syme Silene gallica proles quinquevulnera (L.) Rouy & Foucaud Silene distycha Webb Silene cucubalus var. cruentata (Jord. & Fourr.) Rouy & Foucaud Silene cruentata Jord. & Fourr. Silene cerastoides L. Silene cantabrica Jord. & Fourr. Silene candollei Guss. Silene bohemica Jord. & Fourr. Silene arvensis Salisb. Silene anglica L. Silene agrestina Jord. & Fourr. Cucubalus variegatus Lam. Silene gallica var. gallica Silene sylvestris Gaterau Silene cerastoides Noulet Silene agricola E.H.L.Krause Oncerum gallicum (L.) Dulac Lychnis vulnerata Scop. Cucubalus sylvestris Lam. Corone gallica (L.) Fourr.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.