fond billetterie en ligne

Scorsonère (Scorzonera)

Scorsonère

Petite scorsonère (Scorzonera humilis)

La Petite Scorsonère est une plante des prés humides en ambiance fraîche. Elle est menacée par le drainage des prairies leur fertilisation le labour et l’abandon de la fauche. Malgré une absence de jeunes pousses sa disparition peut ne survenir que longtemps après un changement de pratiques agricoles car elle vit longtemps..

Petite scorsonère

Étymologie du nom

D’après Coste il s’agirait du nom italien de la plante signifiant « racine noire » mais d’après Fournier le nom aurait été tiré par Bauhin de l’espagnol escorzonera nom de Scorzonera hispanica et d’un reptile contre la morsure duquel on préconisait la plante. Le nom français pourrait être une francisation (1651) de l’italien qui est dérivé de scorzone « serpent venimeux » qui serait la contraction de scorto « court » et curtio « vipère » donc « serpent court » ou « serpent à pattes courtes ». Pour d’autres le le nom de la plante vient de l’espagnol escorzonera pris au catalan escurçonera mais il est de même formation et de même sens. Quant à l’épithète humilis il signifie « peu élevé bas » et est traduit par « petit ».

Description

Caractères distinctifs
Scorzonera humilis est une scorzonère à feuilles basales bien développées bien vertes à la floraison.
Scorzonera humilis a des bractées extérieures de l’involucre appliquées contre lui et sans terminaison linéaire.
Scorzonera humilis pousse dans les milieux marécageux et àa des fleurs assez ouvertes à (« pétales ») ligules de plus de 10 mm.

Milieu principal
prés humides.

Statut protection
Protection régionale : Alsace Pas-de-Calais Rhône-Alpes.

Écologie
Marais prés bruyères bois humides prés tourbeux acides atlantiques dans l’association de Juncus acutus (Juncion acutiflori Emberger & Molinier 1947).

Étage altitude
De la plaine aux montagnes de 0 à 1500 m.

Répartition
Ouest-européen : France mais rare dans le sud. Presque toute l’Europe.

Floraison
Mai à juillet.

Description
Taille 20 à 50 cm. Fleur jaune d’or. Port dressé en touffes isolées.

Type biologique
Vivace (hémicryptophytes érigés).

Petite Scorsonère description complète

Scorzonera humilis Linné 1753

Plante : vivace de 20 à 50 (15 à 60) cm dressée.
Pilosité : glabre ou un peu cotonneuse au sommet.
Racine : souche épaisse dépourvue au collet de fibres chevelues.
Tige : creuse molle simple monocéphale rarement bi ou trifurquée.
Bractées de l’involucre : folioles extérieures bien plus courtes que les intérieures.
Feuilles : glabres entières les radicales lancéolées ou lancéolées linéaires atténuées à la base les caulinaires très peu nombreuses étroites sessiles décroissant rapidement vers le haut de la tige.
Fleurs : jaunes d’or (un peu foncé) ouvertes plus longues que l’involucre à ligules de plus de 10 mm.
Fruit : akènes noirâtres longs de 9 à 10 mm lisses ou un peu scabres à aigrette d’un blanc sale

Autre synonymie : Autre synonymie : Scorzonera tenuifolia Schrad. ex DC. Scorzonera plantaginea Gaudin Scorzonera nervosa Lam. Scorzonera lanata Schrank Scorzonera humilis var. plantaginea (Gaudin) Schur Scorzonera humilis var. macrorhiza Rouy Scorzonera humilis subsp. tenuifolia (Schrad. ex DC.) Arcang. Scorzonera glastifolia Hegetschw. Scorzonera clusii Asso Scorzonera candollei subsp. tenuifolia (Schrad. ex DC.) Nyman Scorzonera candollei Vis.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.