fond billetterie en ligne

Réséda (Reseda)

Réséda raiponce (Reseda phyteuma)

Le réséda raiponce est une plante du sud élargi présente un peu partout (introduite) dans les endroits sablonneux ou pierreux bien ensoleillés. Ses fleurs vraiment curieuses (comme tous les résedas en plus marqué) intriguent et étonnent le promeneur qui se penche assez pour les voir (3 mm à 20 cm du sol).

Réséda raiponce

Étymologie du nom

Emprunté par l’intermédiaire des traductions de Pline au latin reseda de même sens impératif de resedare de re à valeur intensive et sedare « apaiser ». L’impératif suppose une formule invocatoire du type reseda morbos reseda « Calme les maladies calme ». Pline attribuait à la plante la vertu d’apaiser les douleurs des plaies et tumeurs. Quant à phyteuma il emprunté aux anciens qui appelaient de ce même non ce réséda et les raiponces

Description

Caractères distinctifs
Le Reseda phyteuma ne peut être confondu qu’avec Reseda jacquini qui est un endémique des portions siliceuses du sud Cévennes aux Pyrénées orientales.
Pédicelles d’apparence verruqueuse ou pourvu d’aspérités et non lisse comme R. jacquini.

Milieu principal
lieux sablonneux et cultivés.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Champs sablonneux ou rocailleux sols nus ou non.

Étage altitude
Peu au-dessus de 300 m et pas au-dessus de 600 m.

Répartition
Méditerranéen : sud de la France et introduit ailleurs Europe méridionale Asie occidentale Afrique septentrionale.

Floraison
Avril et mai fleurit ici ou là jusqu’en septembre.

Description
Taille 10 à 30 cm. Fleur blanche. Port plus oblique que dressé parfois presque couché.

Type biologique
Bisannuel.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Resedaceae
Genre : Reseda.

Description de Coste (tome 1 taxon n° 401)

Reseda phyteuma Linné

Plante : annuelle ou bisannuelle d’un vert pâle 20-30 cm.
Pilosité : un peu pubescent.
Tiges : ascendantes à angles chargés d’aspérités.
Feuilles : obovales oblongues entières ou les moyennes fendues au sommet en 2 à 3 lobes.
Fleurs : blanchâtres en grappes à la fin allongées et lâches.
Pédicelles : égalant le calice.
Sépales : 6 oblongs obtus accrescents.
Pétales : 6 plus courts que le calice ou l’égalant à laciniures nombreuses allongées linéaires.
Étamines : 16 à 20 à filets dilatés au sommet.
Fruit : capsules penchées grandes obovales à 3 dents acuminées graines grises rugeuses

Autre synonymie : aucune.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.