fond billetterie en ligne

Plantago

Plantago

Plantain corne-de-cerf (Plantago coronopus)

Le Plantain corne-de-cerf est présent presque partout en France en bord de mer et dans les lieux sablonneux mais également sur les chemins les parkings et les lieux rocailleux quand le sol est compact. S’il se reconnaît facilement à ses feuilles il faut parfois regarder plusieurs pieds car elles peuvent être très peu découpées (en début de saison).

Plantain corne-de-cerf

Étymologie du nom

Le terme coroopus est l’ancien nom grec et latin de ces plantes et signifie « pieds de corneille » du grec koronê et pous allusion transparente à la forme des feuilles

Description

Caractères distinctifs
Plantago coronopus est facile à reconnaître quand ses feuilles sont typiques ce qui est loin d’être toujours le cas notemment dans ce que certains appellent la sous-espèce weldenni (ou commutata). On notera toutfois que vu la variabilité de la plante en faire des sous-espèces est aventureux sauf peut-être en des localités où elles sont très typiques.
Plantago coronopus a une corolle à tube velu au moins à la base ses feuilles anciennes ont disparu à floraison (différence avec Plantago subulata).
Les sépales postérieurs de Plantago coronopus sont munis d’une aile de plus de 02 mm en outre il ne pousse pas en touffes et n’a pas les feuilles crassuulantes (deux différences avec Plantago crassifolia).

Milieu principal
lieux sablonneux et rocailleux.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Chemins et lieux sablonneux salés ou non.

Étage altitude
Plaine et collines de 0 à 400 m.

Répartition
Halophyte eurasiatique devenu subcosmopolite. Partout en France à basse altitude mais surtout dans le Sud l’Ouest et le Centre. Europe centrale et méridionale Asie occidentale Afrique septentrionale..

Floraison
Presque toute l’année surtout printemps et automne avril et octobre.

Description
Taille 3 à 50 cm (!). Fleur jaunâtre. Port dressé ou redressé en pieds isolés (mais pas en touffes).

Type biologique
Annuel à vivace (thérophyte à chaméphyte).

Plantain corne-de-cerf description complète

Plantago coronopus L.inné 1753

Plante : polymorphe annuelle bisannuelle ou vivace de 3 à 50 cm.
Tige : acaule.
Pilosité : pubescente ou velue.
Pédoncules : dressés étalés ou ascendants dépassant les feuilles.
Feuilles : toutes étalées en rosette radicale pennatifides mais parfois entières sur certains exemplaires (jamais sur toute la population) à segments linéaires ou lancéolés.
Inflorescence : épi cylindrique ou oblong grêle serré.
Bractées : ovales acuminées.
Calice : sépales postérieurs à carène ciliée.
Corolle : jaunâtre à tube velu à lobes aigus.
Fruit : capsule à 3 ou 4 graines ovoïdes brunes planes à la face interne

Autre synonymie : aucune.

Plantain blanchâtre (Plantago albicans)

Le Plantain blanchâtre tapisse les talus marneux en colonies parfois importantes. Bien que peu spectaculaire il est certainement l’un des plus charmants plantains apte à en redorer le blason esthétique souvent peu réputé du haut de ses grandes étamines aux allures altières. Plante de quasi-déserts il est entièrement soyeux (blanchâtre).

Étymologie du nom

D’après Coste du latin planta « plante du pied » et ago « je pousse » allusion à la forme des feuilles. D’après Fournier il s’agit de l’ancien nom de ces plantes fondé sur cette étymologie si ce n’est que -ago est un suffixe indiquant la ressemblance et non un verbe. L’étymologie du nom français confirme celle du latin. À noter que la banane plantain (banane verte utilisée comme légume) n’a pas la même origine elle est un nom donné par les espagnols d’étymologie obscure. Enfin le terme plante a même origine mais pas même histoire. Il désignait aupravant le fait de planter en tassant avec la plante du pied et a été repris par Albert le Grand (au temps de la scolastique) pour désigner les végétaux d’une manière générale (reconnus alors comme une une unité tandis qu’auparavant les romains distinguaient seulement les herbes et les arbres)

Description

Caractères distinctifs
Le Plantain blanchâtre se distingue de tous les autres par la combinaison de trois critères : l’aspect entièrement soyeux blanchâtre y compris l’épi des feuilles certes étroites mais non linéaires légèrement oblongues et un épi long grêle et lâche.

Ses feuilles peuvent être confondues avec celles de

Floraison
Avril à juillet.

Description
Taille 10 à 30 cm. Fleur à étamines bien visibles épi long et soyeux. Port raide mais grêle s’étend en gazon lâche.

Type biologique
Vivace.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Plantaginaceae
Genre : Plantago.

Description de Coste (tome 3 taxon n° 3003)

Plantago albicans L.

Plante : vivace de 10 à 40 cm un peu gazonnante.
Pilosité : toute velue soyeuse blanchâtre.
Racine : souche ligneuse émettant des rameaux épigés.
« Tiges » : hampes dressées ou ascendantes tomenteuses non striées dépassant les feuilles.
Feuilles : lancéolées ou lancéolées linéaires souvent ondulées atténuées en pétiole à 3 nervures.
Fleurs : épi soyeux blanchâtre long grêle lâche et interrompu à la base.
Bractées : ovales obtuses veloutées sur le dos.
Sépales : égaux ovales très largement scarieux.
Corolle : fauve glabre à lobes ovales mucronés.
Fruit : capsule ovale à 2 graines oblongues canaliculées à la face interne

Autre synonymie : Plantago velutina Poir. Plantago pallida Salisb. Lagopus albicans (L.)Fourr.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.