fond billetterie en ligne

Phagnalon

Phagnalon des rochers (Phagnalon saxatile)

Le Phagnalon des rochers fait partie de ces plantes étranges que le promeneur ne voit pas ou au contraire cueille pour en faire un bouquet d’immortelles. Ce phagnalon élégant donne un côté intemporel ou bien peinture ancestrale aux côtes rocheuses de la Méditerranée..

Étymologie du nom

Anagramme de Gnaphalon plantes cotonneuses à feuilles semblables. Le botaniste Cassini qui a ainsi nommé ces plantes était manifestement en mal d’inspiration ! Le mot français immortelle est apparu pour désigner la plante en 1665 à partir du sens récent du mot « qu’on suppose ne devoir jamais finir » allusion à l’involucre qui ne change pas avec le temps quand la fleur se dessèche. Le mot immortel s’est d’abord employé dans le sens littéral de « blessure qui n’entraîne pas la mort ». Le sens ayant disparu le mot s’est ensuite employé pour ce qui ne meurt pas donc dieu (sens conservé jusqu’à Ronsard 1578). Puis le mot a signifié « qui survit dans la mémoire des hommes » (1352) avant d’évoluer vers le sens actuel.

Description

Caractères distinctifs
Parmi les immortelles ou Gnaphalieae une tribu d’Astéracées les Phagnalons sont caractérisés par des capitules isolés ou en groupes portés par un long pédoncule dépourvu de bractées d’une longueur de plusieurs centimètres.
Phagnalon saxatile a des capitules majoritairement solitaires et des involucres campanulés (et non pas étroitement cylindriques Phagnalon sordidum).
Phagnalon saxatile a des feuilles caulinaires étroites mais non pas linéaires très fines (soit moins de 20 fois plus longues que larges) et qui sont plus étroites dans leur motié supérieure (et non pas plus larges dans leur moitié supérieure Phagnalon rupestre).

Milieu principal
Rochers du littoral.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Rochers murs et vieilles pierres de préférence acides des bords de la Méditerranée : parois méditerranéennes occidentales acidophiles héliophiles.

Étage altitude
De 0 à 600 m à la faveur de coteaux élevés.

Répartition
Méditerranéen occidental : des Alpes-Maritimes aux Pyrénées-Orientales Corse. Espagne Italie Afrique septentrionale.

Floraison
De mars à juin souvent septembre.

Description
Taille 15 à 40 cm. Fleur jaune. Port en buisson peu dense mais imbriqué sec d’apparence même au moment de la floraison.

Type biologique
Sous-arbrisseau (chaméphytes suffrutescents).

Phagnalon des rochers description complète

Phagnalon saxatile (Linné) Cassini 1819

Plante : sous-frutescente de 15 à 40 cm en buisson peu dense.
Pilosité : blanc tomenteux.
Tiges : dressées très rameuses.
Feuilles : vertes ou blanchâtres dessus blanches tomenteuses dessous.
Feuilles inférieures : planes linéaires à lancéolées.
Feuilles supérieures : étroitement linéaires à bords roulés dessous.
Involucre : à bractées glabres scarieuses luisantes brunes très inégales les intérieures oblongues aiguës les extérieures lancéolées étalees ou réfléchies.
Capitules : toujours solitaires à l’extrémité de longs rameaux nus.
Fleurs : jaunes

Autre synonymie : Phagnalon telonense Jord. & Fourr. Phagnalon sordidum subsp. telonense (Jord. & Fourr.) Marnac & A.Reyn. Phagnalon saxatile [var.] telonense (Jord. & Fourr.) P.Fourn. Phagnalon saxatile [var.] lagascae (Cass.) P.Fourn. Phagnalon saxatile proles telonense (Jord. & Fourr.) Rouy Phagnalon saxatile proles lagascae (Cass.) Rouy Phagnalon methanicum Hausskn. Phagnalon lagascae Cass. Gnaphalium uniflorum Mill. Phagnalon subdentatum Cass. Gnaphalon saxatile (L.) Lowe Conyza saxatilis L.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.