fond billetterie en ligne

Pervenche (Vinca)

Pervenche

Petite pervenche (Vinca minor)

La petite pervenche est une plante bien connue de tous même si les trois espèces de pervenches sont souvent confondues en une seule. Il est vrai que les deux autres espèces sont méditerranéennes alors que la petite pervenche pousse partout jamais non loin de rochers cependant.

Petite pervenche

Étymologie du nom

Du latin vincire « lier » allusion aux tiges sarmenteuses d’après Coste mais Fournier considère que le nom scientifique est formé sur l’ancien nom latin de ces plantes de sens et d’origine inconnues. L’étymologie probable est au milieu vinca est une abréviation du nom ancien pervinca peut-être à rapprocher de vincire « lier » et peut-être partie prenante d’une formule magique

Description

Caractères distinctifs
Feuilles petites d’un ovale régulier rétréci aux deux extrémités non arrondies ou en cœur à la base non ciliées.
Calice à lobes très courts 3 à 4 fois plus courts que le tube de la corolle.

Milieu principal
Bois et rochers .

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Sous-bois herbacés médioeuropéens de plaine à montagnards typiquement en association avec Anemone nemorosa et Carex sylvatica.

Étage altitude
Jusqu’à 1000 mètres ou plus surtout au sud où elle est rare à basse altitude.

Répartition
Européen méridional : France Europe centrale et méridionale.

Floraison
De mars à mai.

Description
Taille 10 cm. Fleur mauve bleuté. Port couché.

Type biologique
Vivace.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Apocynaceae
Genre : Vinca.

Description de Coste (tome 2 taxon n° 2469)

Vinca minor Linné – Petite pervenche

Plante : vivace couchée diffuse.
Pilosité : glabre.
Tiges : persistantes radicantes longues de 1 à 2 mètres.
Feuilles : coriaces luisantes ovales elliptiques rétrécies aux deux bouts très glabres.
Tiges florifères : dressées longues de 10 à 20 cm peu feuillées.
Fleurs : bleues ou violacées solitaires sur des pédoncules plus courts ou plus longs que les feuilles et que la corolle.
Calice : lobes lancéolés linéaires obtus glabres longs de 2 à 4 mm et 2 à 3 fois plus courts que le tube de la corolle.
Corolle : large d’environ 3 cm à lobes obovales en coin tronqués au sommet.
Fruit : follicules divergents acuminés

Autre synonymie : Vinca intermedia Tausch Vinca humilis Salisb. Vinca ellipticifolia Stokes Pervinca minor (L.) Scop.

Pervenche intermédiaire (Vinca difformis)

La Pervenche intermédiaire est moins spectaculaire que les autres pervenches plus petite très claire souvent abîmée et vivant dans des lieux sombres et humides tels les fossés ou les bas marais. Dans les flores elle peut sembler délicate à déterminer mais au premier coup d’œil on reconnaît cette méditerranéenne stricte..

Pervenche intermédiaire

Étymologie du nom

L’épithète difformis « difforme » parfois anciennement employé pour le nom vernaculaire pervenche difforme ne plaît guère aujourd’hui certains dénonçant un ostracisme pour une plante qui a son charme. Il faut noter toutefois que l’examen de la plante fait au prime abord songer à un virus plutôt qu’à une nouvelle espèce : la couleur est délavée et souvent avec des tâches les sépales sont biscornus les pétales tachés ou abîmés de même que les feuilles. On comprend dès lors que les anciens aient vu une plante « difforme ».

Description

Caractères distinctifs
Vinca difformis se reconnaît à son côté entièrement glabre y compris les lobes du calice (à la différence de Vinca major qui a les bords des feuilles et le calice ciliés).
Chez Vinca difformis les lobes du calice sont très linéaires (et souvent s’enroulant) et découpés au moins jusqu’au quart basal (et non pas triangulaires et divisés au plus jusqu’au quart basal comme chez Vinca minor).
Par ailleurs la fleur blanche ou surtout bleu très pâle de Vinca difformis est caractéristique Vinca minor étant soit bleu pervenche soit plus rarement rose ou blanche..

Milieu principal
fossés.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Haies fossés lieux frais bords des marécages zones inondées des ruisseaux bas des talus s’ils sont humides.

Étage altitude
Plaine jusque vers 400 m.

Répartition
Sténoméditerranéen : Provence Languedoc Roussillon Corse. Espagne et Portugal Baléares Sardaigne Italie Afrique septentrionale.

Floraison
Mars (parfois février voire de janvier à juin).

Description
Taille 10 à 50 cm pour les tiges fleuries. Fleur blanche ou bleu clair. Port redressé pour les tiges florigères étalé pour les tiges stériles.

Type biologique
Vivace.

Pervenche intermédiaire description complète

Vinca difformis Pourret 1788

Plante : vivace 10 à 50 cm pour les tiges fleuries en colonies denses ou lâches et d’étendue faible ou moyenne (pour une pervenche).
Pilosité : absolument glabre en toutes ses parties.
Tiges : les stériles couchées radicantes allongées les florifères dressées longues de 20 à 30 cm ou davantage.
Feuilles : un peu épaisses grandes ovales lancéolées élargies et arrondies à la base jamais en cœur très glabres.
Fleurs : bleu pâle ou blanches solitaires sur des pédoncules plus courts que les feuilles égalant ou dépassant la corolle.
Calice : à lobes linéaires glabres même dans leur jeunesse y compris observés à la loupe binoculaire x30 longs de 8 à 12 mm et égalant le tiers du tube de la corolle divisés au moins jusqu’au quart basal.
Corolle : large de 2 à 4 cm le plus souvent plus petite que les autres pervenches à lobes subrhomboïdaux élargis au milieu souvent acuminés

Autre synonymie : Vinca acutiflora Bertol. 1836 Vinca media Hoffmanns. & Link 1820 Vinca minor subsp. media (Hoffmanns. & Link) Bonnier & Layens 1894

Grande pervenche (Vinca major)

La Grande Pervenche est commune en France. Elle éclaire les sous-bois et divers lieux frais et ombragés de sa floraison précoce de février à mai selon les régions. On la reconnaît à ses feuilles ciliées et en cœur pour les plus grandes et aux lobes du calice ciliés également (au moins dans leur jeunesse et à la loupe)..

Grande pervenche

Étymologie du nom

L’épithète major «grand » correspond au fait que cette pervenche est en Europe celle qui a les plus grandes fleurs même si dans certains cas la différence de taille est faible voire inexistante (il vaut mieux utiliser d’autres critères de reconnaissance).

Description

Caractères distinctifs
Vinca major se reconnaît à ses feuiiles et son calice plutôt qu’à ses fleurs. En effet même si elles sont grandes et bleu pervenche leur variabilité recouvre celle des autres espèces.
Vinca major a des feuilles en cœur pour les plus grandes et au moins en coin pour les autres et presque toujours ciliées au bord de manière visible à l’œil nu et plus souvent à la loupe.
Vinca major a un calice à lobes linéaires (triangulaires chez Vinca minor) et elle est la seule espèce en France dont ces lobes sont ciliés (en général parfois seulement visible à la loupe)..

Milieu principal
haies et bois.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Haies sous-bois clairs et lisières fossés carrières abords des villages rocailles ombragées.

Étage altitude
Plaine et premières collines ne monte pas en altitude.

Répartition
Euryméditerranéenne : sud de la France dont Corse et Sud-Ouest naturalisé dans l’Ouest et le Centre. Europe méridionale Asie Mineure Afrique septentrionale.

Floraison
Mars (de janvier à juin).

Description
Taille 10 à 50 cm pour les tiges florifères. Fleur bleu pervenche. Port en colonies assez denses et parfois étendus (moins que Vinca minor).

Type biologique
Vivace.

Grande Pervenche description complète

Vinca major Linné 1753

Plante : vivace robuste de 10 à 50 cm pour les tiges florifères en colonies denses et assez étendues de densité et surface intermédiaires entre Vinca minor et Vinca difformis.
Pilosité : un peu poilue (ciliée).
Tiges : les stériles couchées radicantes souvent très allongées les florifères raides.
Feuilles : molles grandes ovales parfois acuminées élargies et un peu en cœur à la base surtout pour les grandes feuilles ou au moins en coin à la base glabres sur les faces à bords pubescents ciliés (le plus souvent).
Fleurs : bleues solitaires sur des pédoncules plus courts que les feuilles
Calice : lobes linéaires en alène ciliés au moins dans leur jeunesse et au grossissement x30 (en général bien visible à l’œil nu comme sur les photos) longs de 10 à 15 mm et égalant presque le tube de la corolle.
Corolle : large de 2 à 5 cm à lobes en coin élargis au sommet et obliquement tronqués

Autre synonymie : Pervinca major (L.) Scop. 1771 Vinca grandiflora Salisb. 1796 Vinca minor subsp. major (L.) Bonnier & Layens 1894 Vinca ovatifolia Stokes 1812

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.