fond billetterie en ligne

Luzerne (Medicago)

Luzerne

Luzerne en écusson (Medicago scutellata)

La Luzerne en écusson est une plante qui sans être rare n’est pas vue souvent car elle est présente de-ci de-là de manière localisée et qu’elle se perd dans l’herbe. Il serait dommage de la rater car elle est particulière par ses feuilles très glanduleuses et son fruit.

Étymologie du nom

Pour Coste du grec Mediqué « de Médie » car selon Théophraste la luzerne serait orginaire de Médie. Pour Fournier latin medica Herbe de Médie d’où Daléchamps en 1587 a formé Medicago. La Médie est une région de l’Iran ancien distincte de la Perse et le peuple Mède est sans doute en partie mythique ; la référence à Médie date de l’époque où la Grèce avait annexé cette région. Le nom vernaculaire «luzerne » attesté depuis 1600 est une réfection de lauserne emprunté au provençal luzerno emploi métaphorique de luzerno « ver luisant » allusion aux graines brillantes de certaines luzernes. Luzerno est issu de l’ancien provençal luzerna « lampe » qui vient du latin lucerna (lequel a donné « lucarne ») issu de lucere « luire » groupe dérivé de lux et qui a donné divers noms de plantes (luzule) et d’animaux (lucane). L’épithète scutellata signifie « soucoupe » plutôt que « écussons » traduction littérale et mal inspirée soucoupe étant une allusion au fruit

Description

Caractères distinctifs
Comme toutes les luzernes Medicago scutellata se reconnaît surtout à son fruit qui est caractéristique avec son allure de soucoupes empilées.

On ajoutera qu’elle est annuelle sans souche ligneuse et que sa gousse est grande (10 à 18 mm et non pas 5 à 10 mm).

On la distingue de M. orbicularis (dont le fruit évoque plutôt des cymbales) à son caractère velu et glanduleux (et non pas glabrescent).

Milieu principal
Lieux frais et herbeux.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Bords de champs talus anciennes cultures : tonsures hygrophiles à hydrophiles européennes.

Étage altitude
De la plaine à l’étage montagnard jusque vers 800 mètres.

Répartition
Circumméditerranéen : Provence Languedoc Corse Région méditerranéenne de l’Europe de l’Asie de l’Afrique.

Floraison
Avril à juin.

Description
Taille 20 à 50 cm. Fleur jaune petite mais pas minuscule (pour une luzerne). Port étalé ascendant au milieu de la végétation.

Type biologique
Annuelle printannière (thérophytes vernaux).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Fabaceae
Genre : Medicago.

Description de Coste (tome 1 taxon n° 830)

Medicago scutellata All.

Plante : annuelle de 20 à 50 cm couchée ou ascendante.
Pilosité : pubescente glanduleuse.
Feuilles : folioles obovales dentées dans le haut.
Stipules : dentées à la base.
Fleurs : jaunes assez grandes 1 à 3 sur des pédoncules longuement aristés plus courts que la feuille.
Pédicelles : plus courts que le tube du calice.
Corolle : ailes un peu plus courtes que la carène.
Fruit : gousse grande (13 à 15 mm de diamètre) un peu velue glanduleuse non épineuse hémisphérique concave supérieurement à faces veinées en réseau à 5-6 tours de spire emboîtés à bord mince à la base et épaissi au sommet jaunâtre à la maturité.
Graines : 2 à 3 dans chaque tour de spire

Autre synonymie : Medicago polymorpha var. scutellata L. Medica scutellata (L.) Moench Cochleata scutellata (L.) Medik

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.