fond billetterie en ligne

Laiterons (Sonchus)

Laiterons

Laiteron délicat (Sonchus tenerrimus)

Le laiteron délicat est bien nommé tant il est élégant quand il ne forme pas une touffe dense. Ses feuilles surtout sont élégantes ou encore la fleur dressée au bout de son pédoncule. Il est facile à distinguer des autres laiterons… car il ne ressemble guère à un laiteron et par son écologie spécifique : les rochers du littoral ou des premières collines.

Laiteron délicat

Étymologie du nom

D’après Coste du grec somphos « mou » plantes à tiges molles en réalité ancien nom d’une sorte de chardon dans une langue méditerranéenne perdue nom repris par le grec et le latin. Quant à tenerrimus il signifie « très grêle » (de tener tenuis « ténu mince » et -errimus le superlatif) et concerne plutôt les feuilles (comparativement aux autres Sonchus). Enfin laiteron est une allusion au lait qui coule quand on coupe la tige

Description

Caractères distinctifs
Dans le groupe des Sonchus à oreillettes aiguës (celles des feuilles embrassantes) son milieu et son aspect ténu (fleurs souvent retombantes) ainsi que ses feuilles finement découpées sont caractéristiques.
Il se distingue de Sonchus palustris par son écologie (lieux secs et ouverts) sa répartition (sud et non région parisienne) et par ses feuilles découpées ainsi que par ses stigmates bruns ou verts (et non jaune franc).
On le distingue de S. oleraceus par son rachis nu (et non denticulé) son segment terminal de taille semblabe aux autres (et non nettement plus grand et large) et le fait qu’il soit ramifié jusqu’au sommet (et non à fleurs apparemment solitaires)..

Milieu principal
Rochers du littoral.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Friches vivaces xérophiles méditerranéennes en association avec Onopordon illyricum : rochers murs lieux icultes.

Étage altitude
Basse altitude jusqu’à 500 mètres près de la mer.

Répartition
Circum-méditerranéen : du Var aux Pyrénées orientales Portugal Espagne Italie Croatie Crète Algérie.

Floraison
De mars à août.

Description
Taille 20 à 80 cm. Fleur jaune. Port dressé souvent touffu.

Type biologique
Vivace à pérenne (hémicryptophytes bisannuels).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Asteraceae
Genre : Sonchus.

Description de Coste (tome 2 taxon n° 2191)

Sonchus tenerrimus Linné

Plante : bisannuelle ou vivace à tige de 2-4 dm dressée.
Pilosité : glabre.
Tige : très rameuse souvent dès la base à rameaux étalés ou diffus.
Feuilles : minces très molles embrassant la tige par deux oreillttes très aiguës pennatiséquées à segments opposés ovales lancéolés ou presque linéaires atténués à la base et parfois pétiolulés.
Capitules : souvent floconneux à la base longuement pédonculés en corymbe lâche.
Fruit : akènes bruns oblongs atténués à la base finement striés.
Fleurs : jaunes

Autre synonymie : Sonchus tenuifolius Nutt. Sonchus pectinatus DC. Sonchus italus Spreng. Sonchus dianae Lacaita ex Willk Sonchus tener Salisb.

Laiteron potager (Sonchus oleraceus)

Le Laiteron potager est une plante parfois volumineuse très variable d’allure grêle ou massive qui peuple les bords de chemins rarement loin des habitations. Nitrophile le laiteron potager initialement eurasien s’est répandu dans le monde entier pourvu que le sol soit riche en azote.

Laiteron potager

Étymologie du nom

D’après Coste du grec somphos « mou » plantes à tiges molles d’après Fournier ancien nom d’une sorte de chardon dans une langue méditerranéenne perdue nom repris par le grec et le latin. Le français laiteron est issu du latin lactis dérivant du grec galaktos (—> galaxie) par allusion au suc laiteux de la plante. L’épithète oleraceus signifie « utilisé comme légume » ou « poussant parmi les légumes ».

Description

Caractères distinctifs
Vu de loin S. oleraceus a souvent un aspect rouge et charnu à la base caractéristique avec une couleur d’ensemble glauque (et non verte ou grise).

Feuilles embrassantes à oreillettes aigües peu enroulées (et non oreillettes larges et contournées en hélice comme S. asper) roncinées et non pennatiséquées (comme S. tenerrimus) et rachis plus ou moins denticulé (et non complètement lisse O. tenerrimus).

S. tenerrimus a des feuilles bien plus découpées et il est très rameux au sommet alors que S. oleraceaus est seulement enchevêtré par ses feuilles mais pas rameux. S. asper a des feuilles épineuses ou au moins à cils durs sur les bords (passer la main) alors que S. oleraceus est rude seulement sur les nervures ou aux extrémités des dents des feuilles.

Milieu principal
Lieux cultivés et incultes.

Statut protection
Envahissant Saint Pierre et Miquelon.

Écologie
Sols remués et enrichis : annuelles commensales des cultures en association avec le mouron des oiseaux Stellaria media.

Étage altitude
De la mer à la limite supérieure des cultures (selon climat).

Répartition
Cosmopolite : lieux cultivés du monde entier.

Floraison
De mars à juin et septembre-octobre voire hiver.

Description
Taille 30 cm à près d’un mètre. Fleur jaune. Port dressé plus ou moins enchevêtré malgré son peu de ramifications.

Type biologique
Annuel.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Asteraceae
Genre : Sonchus.

Description de Coste (tome 2 taxon n° 2190)

Sonchus oleraceus L.

Plante : annuelle de 3-8 dm.
Tige : dressée peu rameuse.
Pilosité : lisse ou un peu glanduleuse au sommet.
Feuilles : glabres roncinées pennatifides ou pennatipartites à lobes dentés rétrécis de la base au sommet le terminal triangulaire plus grand.
Feuilles caulinaires : embrassantes à oreillettes acuminées étalées.
Feuilles inférieures : à pétiole largement ailé.
Involucre : glabre parfois floconneux à la base.
Fruit : akènes brunâtres obovales ohlongs fortement rugueux striés transversalerment.
Fleurs : jaunes

Autre synonymie : Sonchus roseus Besser ex Spreng. Sonchus oleraceus var. triangularis Wallr. Sonchus oleraceus var. lacerus Wallr. Sonchus oleraceus var. integrifolius Wallr. Sonchus laevis Vill. Sonchus lacerus Willd. Sonchus ciliatus Lam. Lepicaune spinulosa Lapeyr. Sonchus oleraceus oleraceum (L.) Scop.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.