fond billetterie en ligne

Inules (Inula)

Inules

Inule des montagnes (Inula montana)

L’Inule des montagnes est une plante classique des coteaux calcaires des monts et des causses. Elle forme des touffes fournies qui enchantent le promeneur. Elle se reconnaît facilement et indique un milieu ou probablement d’autres découvertes sont à faire y compris en plantes rares..

Étymologie du nom

D’après Coste du grec inaein purger qui serait la propriété de certaines espèces. D’après Fournier ancien nom de l’aunée (Inula helenium) qui serait une déformation du grec helenion et peut-être le diminutif de helene « petite corbeille » en raison de la forme des fleurs. En réalité vu que les romains utilisaient déjà ce nom (Inula ou Enula) il s’agit probablement d’une référence à la beauté de la fleur Hélène la fille de Zeus et Leda étant réputée pour sa grande beauté (son enlèvement par un prince troyen déclenchera la guerre de Troies). Le nom français est la simple traduction du latin la plante n’ayant pas de nom commun ou alors le générique « aunée ». L’épithète montana traduit par montagnes doit être compris au sens ancien du terme qui correspondrait plutôt aujourd’hui à « monts » les montagnes au sens actuell étant auparavant qualifiées de hautes montagnes.

Description

Caractères distinctifs
Inula montana se reconnaît assez facilement et est typique des coteaux calcaires de moyenne altitude et des causses.
Inula montana a un involucre à bractées étroites (moins de 3 mm) et un capitule de diamètre supérieur à 1 cm. Le sommet de la plante est laineux.
On distingue Inula montana de Inula helenioides à ses capitules solitaires ou peu nombreux (et non pas en corymbe dense) et à ses feuilles caulinaires médianes appliquées en gouttière contre la tige et paraissant non embrassantes (et non pas étalées et visiblement embrassantes en cœur).

Milieu principal
coteaux secs.

Statut protection
Protection régionale : Bourgogne Centre.

Écologie
Coteaux arides des terrains calcaires : pelouses basophiles dans l’association à Ononis striata.

Étage altitude
Coteaux et monts de 100 à 1200 m.

Répartition
Euryméditerranéenne : moitié sud de la Bourgogne du Berry et de la Vendée aux Alpes-Maritimes et aux Pyrénées-Orientales. Espagne Suisse Italie.

Floraison
Début d’été de mai à juillet.

Description
Taille 10 à 40 cm. Fleur jaune vif. Port en touffes qui sont des petites colonies plus moins clairsemées sur une souche ligneuse.

Type biologique
Ligneuse (hémicryptophytes érigé).

Inule des montagnes description complète

Inula montana L.inné 1753

Plante : vivace de 10 à 40 cm dressée en touffes (colonies).
Pilosité : blanchâtre laineuse.
Racine : souche ligneuse rampante.
Tige : simple molle souvent sinueuse.
Feuilles : espacées obtuses entières ou très obscurément denticulées blanches soyeuses en dessous pubescentes en dessus oblongues lancéolées les inférieures atténuées en court pétiole les suivantes sessiles étroites un peu rétrécies à la base.
Bractées de involucre : très inégales dressées les extérieures herbacées lancéolées laineuses les intérieures scarieuses linéaires ciliées.
Capitule : grand solitaire au sommet de la tige rarement bi ou trifurquée.
Fleurs : jaunes ligules linéaires dépassant longuement l’involucreFruit : akènes poilus

Autre synonymie : Pulicaria calycina C.Presl Inula villosa L. Inula calycina (C.Presl) C.Presl Inula beugesiaca Gand. Inula argentea Gand. Helenium montanum (L.) Kuntze Aster montanus (L.) All.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.