fond billetterie en ligne

Herbe de grâce (Ruta)

Herbe de grâce

Rue à feuilles étroites (Ruta angustifolia)

La Rue à feuilles étroites se reconnaît à son aspect glauque ses folioles oblongues et ses pétales très laciniés. Son odeur repoussante met heureusement en garde : c’est un photosensibilisant qui irrite et surtout cause des taches indélébiles après exposition au soleil par hyperpigmentation !.

Étymologie du nom

Du grec ruô « je conserve » ou bien reô « je coule » allusion aux propriétés médicinales et notamment emménagogues de ces plantes selon Coste. Fournier s’avance moins se contenant de préciser que ruta est le nom grec et latin de ces plantes. Aucune de ces étymologies ne correspond à une quelconque réalité. Lieuthaghi précise que ruta vient du grec rhutê de même sens mais sans étymologie connue. Position confirmée par l’étymologie du nom français attesté vers l’an mil sous forme « rude » sans qu’une filiation avec le terme « rude » soit établie et sans non plus que le grec de même sens soit forcément de même origine. Autrement dit le grec et le latin ne sont peut-être pas apparentés. Un rapprochement avec rue désignant une voie de circulation semble exclu ce mot étant issu de ruga « ride » peut-être dérivé d’un indo-européen lointain. La rue est connue et utilisée médicalement depuis bien avant le premier millénaire d’après Lieutaghi vu la notice (la plus longue) que Dioscoride lui consacre et la liste d’usages plus ou moins complexes. La rue à l’époque est considérée comme un des principaux médicaments (tout en étant reconnue comme irritante en usage externe et très toxique en usage interne). Pour conclure il est probable que les mots latins et grecs soient des emprunts anciens à une ou plusieurs langues méditerranéennes perdues comme beaucoup de noms de plantes ou encore dérive d’une racine indo-européenne (moins probable). L’épithète angustifolia est quant à lui mal trouvé : les folioles ne sont pas étroites mais oblongues. Une rue à feuilles vraiment étroites est une autre Ruta montana (elle aussi mal nommée car elle pousse en plaine…). Un des nombreux exemples de l’arbitraire en botanique !

Description

Caractères distinctifs
Les rues se reconnaîssent facilement à leur odeur puissante et plus ou moins repoussante. Ruta angustifolia n’est pas la pire (certains aiment d’ailleurs).
Ruta angustifolia a des feuilles glauques et découpées aux folioles oblongues ni étroites ni larges et des pétales à franges plus larges que le limbe du pétale.

Milieu principal
Lieux incultes.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Lieux stériles et pierreux garrigues méditerranéennes occidentales à romarin officinal.

Étage altitude
Collines surtout de 100 à 600 m.

Répartition
Euryméditerranéen : Provence Languedoc Roussillon Drôme Ardèche Aveyron Hautes Pyrénées Corse. Région méditerranèenne de l’Europe et de l’Afrique.

Floraison
Mai à août refloraisons occasionnelles.

Description
Taille 30 à 80 cm. Fleur jaune. Port dressé.

Type biologique
Vivace (hémicryptophytes érigés).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Rutaceae
Genre : Ruta.

Rue à feuilles étroites description complète

Ruta angustifolia Pers.

Plante : glauque de 30 à 80 cm.
Pilosité : pubérulente glanduleuses dans le haut .
Feuilles : oblongues dans leur pourtour à folioles oblongues en coin les inférieures en forme de stipules.
Fleurs : jaunes assez grandes.
Bractées : petites lancéolées plus étroites que le rameau ou le pédoncule qui les porte.
Calice : sépales ovales obtus.
Corolle : 4 pétales sauf pour la fleur sommitale qui en a 5 spatulés frangés à franges fines aussi longues que leur largeur.
Inflorescence : grappe fructifère allongée lâche à pédicelles à peine plus longs que la capsule.
Fruit : capsule assez grande subglobuleuse à 4 ou 5 lobes aigus connivents

Autre synonymie : Ruta chalepensis subsp. angustifolia (Pers.) P.Fourn.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.