fond billetterie en ligne

Fumana

Fumana des montagnes (Fumana ericoides subsp. montana)

Fumana ericoides subsp. montana est une plante omniprésente mais en petite quantité. Ses fleurs délicates ne tiennent pas longtemps mais il fleurit un peu en toute saison du moins tard à l’automne et tôt au printemps. Le calice est persistant comme les photos le montrent (il a l’apparence d’un fruit)..

Étymologie du nom

Selon Coste dérivé par corruption du latin folia « feuille » et nana « menu » allusion à la petitesse des feuilles. En réalité selon Fournier Herba fumana dans Bartholin (1673) vraisemblablement à cause de l’aspect grisâte et comme enfumé de certaines espèces méridionales du latin fumus « fumée ». L’épithète ericoides qui signifie « fausse bruyère » est une allusion aux feuilles.

Description

Caractères distinctifs
En France seule la sous-espèce montana est présente.
Le calice persistant est un bon critère en hiver mais pas juste après la floraison car tous les fumana ont un calice persistant.
Les poils glanduleux des rameaux le distinguent de Fumana procumbens dont les poils ne sont pas glanduleux. En outre même quand il est peu buissonnant voire étalé il n’est jamais plaqué au sol. Enfin les feuilles s’arrêtent généralement à quelque distance de la fleur laissant le pédicelle dégagé..

Milieu principal
Garrigues des collines.

Statut protection
Protection régionale : Centre.

Écologie
Garrigues mésoméditerranéennes occidentales catalano-provençales.

Étage altitude
Jusqu’à 1000 mètres avec un optimum en-dessous de 200 mètres.

Répartition
Euryméditerranéen : jjusqu’en Savoie Isère Lozère Aveyron Lot et Gironde. Région méditerranéenne de l’Europe de l’Asie et de l’Afrique.

Floraison
Printemps automne jours frais de l’été jours chauds de l’hiver.

Description
Taille 10 à 30 cm. Fleur jaune clair. Port couché un peu redressé.

Type biologique
Chaméphyte suffrutescent.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Cistaceae
Genre : Fumana.

Fumana des montagnes description complète

Fumana ericoides (Pomel) Güemes & Muñoz Garm. subsp. montana

Plante : 10-30 cm ligneuse inférieurement étalée à la base à rameaux redressés.
Pilosité : poils glanduleux.
Feuilles : alternes linéaires sans stipules les supérieures plus courtes que celles du milieu des rameaux.
Fleurs : solitaires jaunes 1-5 à la partie supérieure des rameaux la supérieure ordinairement terminale sans bractées.
Pédicelles : grêles réfléchis plus longs que les sépales et dépassant le calice.
Fruit : capsule à valves très ouvertes à la maturité à 12 graines les unes trigones les autres comprimées lisses

Autre synonymie : Cistus coridifolius Vill. Helianthemum coridifolium (Vill.) Cout. Helianthemum fumana Dun. Fumana spachii Gren. & Godr. Fumana littoralis Sennen Fumana gonzagae Sennen Fumana ericifolia Wallr Fumana spachii var. ericoides (Cav.) Rouy & Foucaud Fumana spachii subsp. montana (Pomel) Batt. Fumana montana Pomel

Fumana à feuilles de thym (Fumana thymifolia)

Le fumana à feuilles de thym est un fumana limité aux garrigues les plus sèches et les plus ensoleillées qui fleurit au premier printemps. Il se rapproche de l’espèce Fumana viscida décrite par Coste dont il est en fait la sous-espèce Fumana viscida subsp. thymifolia.

Étymologie du nom

L’épithère thymifolia signifie « à feuilles de thym » et souligne la ressemblance avec un buisson de thym quand ce dernier est jeune encore vert (par la suite les feuilles sont grises)

Description

Caractères distinctifs
Feuilles plus vertes que celles des autres Fumana (critère personnel à vérifier).
Feuilles inférieures opposées toutes à bords enroulés (toutes alternes chez F. laevipes et arabica) stipules terminées par une soie (sans soie chez F. laevipes). Feuilles plus ou moins densément glanduleuses..

Milieu principal
Garrigue.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Garrigues mésoméditerranéennes occidentales catalano-provençales.

Étage altitude
Plaine et toutes premières collines pas au-dessus de 200 mètres.

Répartition
Méditerranéen occidental : Provence Languedoc Espagne.

Floraison
Avril.

Description
Taille 10 à 20 cm. Fleur jaune. Port couché parfois un peu ascendant.

Type biologique
Sous-arbrisseau (chaméphytes suffrutescents).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Cistaceae
Genre : Fumana.

Fumana à feuilles de thym description complète

Fumana thymifolia (L.) Spach ex Webb

Plante : de 10 à 20 cm ligneuse à la base dressée étalée.
Pilosité : velue glanduleuse dans toutes ses parties ou seulement dans l’inflorescence.
Feuilles : linéaires ou linéaires lancéolées à bords enroulés les inférieures opposées les supérieures alternes.
Stipules : terminées par une soie égalant presque les feuilles moyennes de la tige.
Fleurs : jaunes en grappe terminale courte munies de bractées.
Pédicelles : pubescents dressés ou étalés 1 fois plus longs que les sépales ovales.
Pétales : obovales dépassant un peu le calice.
Fruit : capsule égalant à peine les sépales à 6 graines toutes triquêtres réticulées

Autre synonymie : Fumana barrelieri Ten. Fumana thymifolia subsp. barrelieri (Ten.) J. Duvign. Fumana thymifolia var. barrelieri (Ten.) Rouy & Foucaud Helianthemum viride Ten. Helianthemum thymifolium subsp. glutinosum (L.) Nyman Helianthemum glutinosum (L.) Pers. Helianthemum glandulosum C.Presl Fumanopsis glutinosa (L.) Pomel Fumana laevipes subsp. viscida Bonnier & Layens Fumana hispidula Loscos & J. Pardo Fumana glutinosa (L.) Boiss. Cistus glutinosus L. Anthelis glutinosa (L.) Raf. Fumana viscida Spach Helianthemum thymifolium Pers. Helianthemum thymifolium (L.) Dum.Cours. Fumanopsis thymifolia (L.) Fourr. Fumana viscida var. thymifolia (L.) Gren & Godr. Cistus thymifolius L.Légende

Fumana à tiges retombantes (Fumana procumbens)

Le Fumana à tiges retombantes est un hélianthème commun sur les rochers calcalires ou dolomitiques. Il est caractéristique avec son port plaqué au rocher les fleurs y semblant presque collées. Le nom commun est une traduction impropre du latin qui devrait être « couché » mais le nom d’hélianthème plaqué serait plus représentatif..

Étymologie du nom

L’épithète procumbens signifie « couché » et non pas « retombant » (qui serait decumbens)

Description

Caractères distinctifs
Fumana procumbens est un fumana maigre diffus toujours étalé sur le rocher et se plaquant au sol.
Certains auteurs l’estiment difficile à distinguer de Fumana ericoides subsp. montana au moins sur le critère du port faisant état d’intermédiaires. Pourtant si Fumana ericoides peut-être couché il n’est jamais plaqué.
Dans tous les cas une différence marquée est la non persistance du calice et du pédicelle chez Fumana procumbens du moins longtemps après la floraison (la calice subsite un moment) ; et en tout cas on ne trouvera pas de restes de l’année précédente.
Un autre critère classique concerne les poils non glanduleux du pédicelle (glanduleux chez Fumana ericoides). En outre chez Fumana procumbens ces poils sont difficiles à voir car les feuilles masquent le pédicelle.

Milieu principal
Rochers calcaires.

Statut protection
Protection régionale : Alsace Lorraine Picardie. Protection départementale : Gironde.

Écologie
Pelouses sèches et rochers calcaires lieux arides rocailles : pelouses basophiles médioeuropéennes occidentales xérophiles.

Étage altitude
Plaine collines plateaux et monts de 0 à 1200 m mais plutôt au-dessus de 400 m en région méditerranéenne.

Répartition
Eurasiatique : presque toute la France surtout le Centre. Europe méridionale et moyenne jusqu’aux îles de la Baltique région méditerranéenne Asie occidentale.

Floraison
Mai à juillet.

Description
Taille 5 à 10 cm en hauteur 20 à 60 cm au sol. Fleur jaune. Port plaqué (suit le rocher peut donc monter pas seulement descendre.

Type biologique
Sous-arbrisseau (chaméphytes suffrutescents).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Cistaceae
Genre : Fumana.

Fumana à tiges retombantes description complète

Fumana procumbens (Dunal) Grenier & Godron

Plante : de 5 à 10 cm en hauteur 20 à 60 cm au sol étalée diffuse
Tige : ligneuse à la base à rameaux couchés munis de petits poils blancs non glanduleux
Feuilles : alternes linéaires mucronées sans stipules les supérieures aussi longues que les moyennes
Fleurs : solitaires jaunes par 1 à 4 à la partie supérieure des rameaux toutes latérales sans bractées
Pédicelles : épais réfléchis plus courts que les sépales et les feuilles ou les égalant
Calice : persistant peu après la floraison mais tombant rapidement
Corolle : pétales en coin dépassant un peu le calice
Fruit : capsules à valves peu ouvertes à la maturité
Graines : 12 les unes trigones les autres comprimées lisses

Autre synonymie : Helianthemum fumana (L.) Mill. Fumana vulgaris Spach Fumana pinifolia Wallr. Fumana nudifolia Janch. Cistus fumana L. Helianthemum tenuifolium Delarbre Helianthemum procumbens Dunal Fumana vulgaris subsp. procumbens (Dunal) Braun-Blanq. Cistus nudifolius Lam.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.