fond billetterie en ligne

Erophila

Erophila

Drave du printemps (Erophila verna)

La Drave du printemps est courante mais méconnue des non-botanistes de par son insignifiance. Elle est délicate à déterminer car variable au point d’avoir donné lieu à plus de 200 descriptions de sous-espèces. Haute de quelques centimètres des fleurs de quelques millimètres il faut s’allonger pour l’admirer. Sur les photos elle est grossie 5 à 20 fois….

Drave du printemps

Étymologie du nom

L’ancien nom Draba provient du grec drabê « acre » du fait que plusieurs espèces de drave ont un suc âcre

Description

Caractères distinctifs
Feuilles molles non pectinées-ciliées style presque nul : distingue de Petrocallis pyrenaica Draba loiseleurii D. aizoides.
Annuelle à racine grêle ou insiginifiante : distingue de toutes les autres draves.
Pétales blancs : distingue de Draba nemorosa (jaunes).
Pétales profondément échancrés : distingue de Draba muralis.

Milieu principal
lieux sablonneux et cultivés.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Lieux secs et sablonneux champs et vignes talus pelouses rases.

Étage altitude
Plutôt rare au-dessus de 200 à 300 mètres absente au-delà de 1000 mètres.

Répartition
Toute la France Europe Asie Afrique et Amérique septentrionales.

Floraison
De février à juin.

Description
Taille miniature 2-10 cm. Fleur blanche à pétales échancrés. Port dressé non ramifié.

Type biologique
Annuelle.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Brassicaceae
Genre : Erophila.

Description de Coste (tome 1 taxon n° 277)

Draba verna L.

Plante : annuelle 3-15 cm.
Pilosité : plus ou moins poilue.
Tige : simple nue.
Feuilles : toutes en rosette radicale lancéolées spatulées ou linéaires non rigides.
Fleurs : blanches petites.
Sépales : égaux à la base.
Pétales : bifides ou bipartites dépassant le calice.
Style : presque nul.
Grappe fructifère : courte et lâche à pédicelles étalés dressés.
Fruit : silicules arrondies ovales ou oblongues glabres graines nombreuses dans chaque loge

Autre synonymie : Draba verna var. lanceolata Neilr. Draba rigidula Jord. Erophila occidentalis Jord. Erophila verna subsp. brevipila (Jord.) Bonnier Erophila verna subsp. hirtella (Jord.) Bonnier Erophila vulgaris subsp. stenocarpa (Jord.) Berher Erophila vulgaris subsp. majuscula (Jord.) Berher Erophila vulgaris subsp. krockeri (Andrz.) Nyman Erophila verna subsp. stenocarpa (Jord.) Vollm. Erophila verna subsp. obconica (de Bary ex F. Rosen) Vollm. Erophila verna subsp. krockeri (Andrz.) Janch. Erophila stricta F. Rosen Erophila stenocarpa Jord. Erophila simplex Winge Erophila pyrenaica Jord. Erophila ozanonii Jord. Erophila obconica de Bary ex F. Rosen Erophila majuscula Jord. Erophila lugdunensis Jord. Erophila krockeri Andrz. Erophila inconspicua F.R osen Erophila hirtella Jord. Erophila harcynica F.Herm. Erophila cuneifolia Jord. Erophila corsica Debeaux Erophila confertifolia Bonnier Erophila conferta Wilmott Erophila cochloides Bonnier Erophila claviformis Jord. Erophila cabillonensis Jord. Erophila brevipila Jord. Draba verna var. rigidula (Jord.) Rouy & Foucaud Draba verna var. ozanonii (Jord.) Rouy & Foucaud Draba verna var. occidentalis (Jord.) Rouy & Foucaud Draba verna var. cuneata Rouy & Foucaud Draba verna var. cabillonensis (Jord.) Rouy & Foucaud Draba verna subsp. stenocarpa (Jord.) Hegi & Em. Schmid Draba verna subsp. majuscula (Jord.) Rouy & Foucaud Draba verna proles claviformis (Jord.) Foucaud & Rouy Draba verna subsp. lanceolata (Neilr.) Rouy & Foucaud Draba stenocarpa (Jord.) Hayek & Wibiral Draba obconica (de Bary) Fritsch Draba majuscula (Jord.) Hayek & Wibiral Draba krockeri (Andrz.) Fritsch Draba americana Pers. Gansblum vernum (L.) Kuntze Erophila vulgaris DC. Drabella verna (L.) Bubani Draba verna L. Crucifera erophila E.H.L. Krause

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.