fond billetterie en ligne

Céraiste (Cerastium)

Céraiste

Céraiste nain (Cerastium pumilum)

Le céraiste nain est une plante commune dans la garrigue là où le sol est nu et dans les cultures et ce dans toute la France. On le distingue par ses sépales ciliés mais non terminés par un pinceau de poils (à la différence de C. glomeratum qui en outre a des têtes de plusieurs fleurs). Les photos montrent que ce méconnu est charmant !.

Étymologie du nom

Du grec kerastês « cornu » à cause de la forme de la capsule ; pumilla signifie « nain »

Description

Caractères distinctifs
Le céraiste nain fait partie des céraistes annuels à pétales à peu près aussi longs que les sépales ou plus courts.
Il se distingue de C. glomeratum et C. brachypetalum par ses sépales glabres au sommet (attention : uniquement au sommet vraiment à la pointe).
On le distingue ensuite de C. comatum (= illyricum) et C. ramosissimum (riaei) par ses pédicelles assez nettement plus longs que la calice.
Enfin on le distingue de C. semidecandrum par ses sépales à marge scarieuse étroite ou absente (au lieu d’être largement scarieux) et ses pétales aussi longs ou plus longs que le calice (et non plus courts que le calice).

Milieu principal
Lieux sablonneux et cultivés.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Germe partout dès que le sol est nu ou de couvert dispersé ; une fois défleuri se perd dans la végétation qui pousse après lui.

Étage altitude
Plaines et petites collines maxi 500 mètres.

Répartition
Indo-européen : France Europe Asie occidentale Afrique septentrionale Australie.

Floraison
De mars à juin.

Description
Taille 3 à 20 cm. Fleur blanche. Port étalé ascendant.

Type biologique
Annuel.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Caryophyllaceae
Genre : Cerastium.

Description de Coste (tome 1 taxon n° 564)

Cerastium pumilum Curt.

Plante : annuelle vert foncé.
Pilosité : brièvement velu visqueux.
Tiges : 3 à 20 cm étalées ou dressées.
Feuilles : ovales ou elliptiques.
Fleurs : petites en cymes assez lâches.
Pédicelles fructifères : arqués au sommet plus longs que les bractées et le calice.
Bractées : les inférieures herbacées les supérieures étroitement scarieuses.
Sépales : aigus à pointe glabre.
Pétales : bifides égalant ou dépassant les sépales.
Étamines : souvent 4 à 5 à filets glabres.
Fruit : capsule cylindrique presque droite de moitié plus longue que le calice

Autre synonymie : Cerastium petraeum F.W.Schultz Cerastium pumilum var. petraeum (F.W.Schultz) P. Fourn. Cerastium varians subsp. pumilum (Curtis) Bonnier & Layens Cerastium ucrainicum (Kleopow) Klokov Cerastium pumilum subsp. obscurum (Chaub.) Schinz & Thell. Cerastium pumilum subsp. murbeckii (Maire) Maire Cerastium pentandrum subsp. obscurum (Chaub.) Maire & Weiller Cerastium obscurum Chaub. Cerastium lensii F.W.Schultz Cerastium lamyi F.W.Schultz Cerastium grenieri F.W.Schultz Cerastium glutinosum subsp. obscurum (Chaub.) Schinz & R.Keller Cerastium glutinosum Fries Stellaria pumila (Curtis) Gray

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.