fond billetterie en ligne

Bellis

Bellis

Pâquerette des bois (Bellis sylvestris)

La pâquerette des bois est une méditerrannéenne qui porte assez mal son nom car elle pousse en plein pré. Elle fleurit à l’automne et au printemps. On la distingue de la pâquerette commune par ses feuilles trinervées (plus ou moins) surtout à peine rétrécies en pétiole (et non pétiolées) entières (non crénelées) et veloutées (et non glabres).

Pâquerette des bois

Étymologie du nom

Du latin bellus « joli grâcieux » et slvestris « des forêts ». Pâquerette provient du latin chrétien pascha « pâque » par allusion à la date de floraison des pâquerettes communes (Belles perennis) ; B. sylvestris est la pâquerette d’automne mais fleurit aussi au printemps

Description

Caractères distinctifs
La distinction avec B. perennis est loin d’être évidente à tout coup même pour un botaniste professionnel du fait de la variabilité des deux espèces entraînant un recouvrement de critères et même si dans certains cas la différence suate aux yeux (B. sylvestris étant alors plus grande plus robuste et plus élégante).

Le critère du limbe rétréci en pétiole sans pétiole net (B. perennis est nettement pétiolé) est un des meilleurs mais d’appréciation parfois délicate. Les trois nervures sont parfois peu visibles et pas déterminantes. L’aspect soyeux des feuilles associé à la vigueur de la plante semble être un bon critère associé aux autres : il s’agit d’une diagnose d’ensemble (se fier à un seul critère est hasardeux).

Milieu principal
Prés.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Prés pacages rochers avec pelouses.

Étage altitude
Plaine et premiers coteaux peu fréquente au-delà de 300 mètres et pas au-dessus de 500 mètres.

Répartition
Région méditerranéenne des Alpes-Maritimes aux Pyrénées-Orientales Charente-lnférieure Corse. Tout le littoral méditerranéen Afrique septentrionale.

Floraison
De septembre à novembre puis mars.

Description
Taille 10 à 30 cm. Fleur blanche rose ou violacée. Port dressé.

Type biologique
Vivace.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Asteraceae
Genre : Bellis.

Description de Coste (tome 2 taxon n° 1927)

Bellis silvestris Cyr.

Plante : voisine de la B. perennis plus robuste 15-30 cm. Plante automnale paraissant quelquefois à la fin de l’hiver.
Tige : scapiforme.
Pilosité : pubescente.
Feuilles : en rosette radicale pubescentes grisâtres et souvent presque veloutées plus allongées à limbe oblong obovale trinervé insensiblement rétréci en pétiole entier ou faiblement crénelé.
Involucre : à folioles plus longues plus aiguës ; capitules grands atteignant et dépassant 3 cm de diamètre.
Ligules : purpurines plus larges

Autre synonymie : Bellis rotundifolia proles pumila (Arv.-Touv. & Dupuy) P. Fourn. Bellis pumila Arv.-Touv. & Dupuy Bellis perennis proles pumila (Arv.-Touv. & Dupuy) Rouy Bellis integrifolia Lam. Bellis hybrida Ten. Bellis hortensis Mill. Bellis armena Boiss. Bellis alpina Hegetschw. & Heer Aster bellis E.H.L. Krause Bellis croatica Gand. Bellis perennis L. subsp. sylvestris (Cirillo) Bonnier & Layens Bellis vallidula Gand.

Pâquerette (Bellis perennis)

La pâquerette est une plante connue de tous et compagne des amoureux au moment de conter fleurette. Elle fleurit presque toute l’année dans les pelouses et au bord des chemins. Dans le sud sa distinction d’avec Bellis sylvestris n’est pas toujours facile.

Pâquerette

Étymologie du nom

Du latin bellus (diminutif familier de bonus « bon ») « joli gracieux » et perennis « vivace ». Le nom français vient du latin chrétien pascha « pâque » en référence à l’époque de floraison. On ne confondra pas les expressions cueillir les pâquerettes qui siginfie « musarder » et aller aux pâquerettes qui siginfie « ramasser la balle au fond des filets » (foot) ou « aller dans le décor » (automobile)

Description

Caractères distinctifs
Disctinction peu évidente avec les autres espèces. Bellis sylvestris est plus robuste ses fleurs sont plus grandes mais il y a tous les intermédiaires. Bellis annua est plus maigre et feuillée et surtout pousse en bord de mer.
Bellis perennis a des feuilles nettement pétiolées plutôt glabres B. sylvestris des feuilles à limbe se rétrécissant insensiblement en pétiole qui plus est trinervées (pas toujours évident) et surtout veloutées B. annua a des feuilles intermédiaires mais minces et molles.

Milieu principal
Bord de chemin.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Pelouses prés bords des chemins.

Étage altitude
De plaine et de collines.

Répartition
Toute la France Europe Orient.

Floraison
De mars à novembre voire toute l’année.

Description
Taille 5 à 20 cm. Fleur blanche à pourpre. Port dressé souvent en colonies.

Type biologique
Vivace.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Asteraceae
Genre : Bellis.

Description de Coste (tome 2 taxon n° 1926)

Bellis perennis Linné – Pâquerette vivace

Plante : souche vivace.
Tige : 5-15 cm scapiforme simple et nue.
Pilosité : pubescente mais feuilles à la fin glabrescentes.
Feuilles : toutes radicales en rosette à limbe obovale spatulé uninervé superficiellement crénelé nettement pétiolées.
Involucre : pubescent à folioles lancéolées.
Fruit : akènes petits velus obovales fortement marginés.
Capitule : solitaire terminal de 2 cm de diamètre environ.
Fleurs : celles du centre jaunes tubuleuses celles de la circonférence ligulées à ligules blanches ou purpurines oblongues linéaires une fois plus longues que l’involucre

Autre synonymie : Bellis rotundifolia proles pumila (Arv.-Touv. & Dupuy) P.Fourn. Bellis pumila Arv.-Touv. & Dupuy Bellis perennis proles pumila (Arv.-Touv. & Dupuy) Rouy Bellis integrifolia Lam. Bellis hybrida Ten. Bellis hortensis Mill. Bellis armena Boiss. Bellis alpina Hegetschw. & Heer Aster bellis E.H.L. Krause

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.