fond billetterie en ligne

Aubépine (Crataegus)

Aubépine

Azérolier (Crataegus azarolus)

L’azérolier est un arbuste du sud qui semble faire partie du paysage mais qui a été introduit il y a 600 ans sans doute pour ses fruits et pour faire des haies. Sa culture est aujourd’hui abandonnée mais la plante s’est naturalisée et pousse un peu partout (il s’agirait en réalité de Crataegus azarolus subsp. azarolus var. azarolus).

Azérolier

Étymologie du nom

Du grec cratos « force » allusion à la dureté du bois d’après Coste nom grec ancien de l’azerolier d’après Fournier (étymologie plus probable). Azerolier proviendrait de l’arabe za’rûr italianisé en azerolo. Il serait en fait un emprunt à l’ancien espagnol azarolla en 1365 emprunté effectivement à l’arabe ‘az-za’rwra désignant le fruit

Description

Caractères distinctifs
En denors de la période du fruit qui ne trompe pas la distinction d’avec l’aubépine (C. monogyna) se fait sur les feuilles et non le style car le critère d’un style unique n’est pas constant. Toutefois s’il y a un seul style c’est bien lui.
La feuille est en principe différente nettement en coin avec les lobes centraux qui semblent comme isolés le tout découpé au ciseau mais l’habitude du terrain montre que la distinction n’est pas toujours aisée (en fait il y a diverses variétés).
Le critère des épines l’azerolier étant très peu épineux est assez bon mais pas toujours facile à apprécier.

Milieu principal
haies et bois.

Statut protection
Inroduit naturalisé.

Écologie
Lisière et clairière de la garrigue haute et du maquis : matorral méditerranéen héliophile en assocation avec le lentisque et Rhamnus alaternus.

Étage altitude
Plaine et collines monte fort peu (méditerranéen strict).

Répartition
Méditerranéen oriental : Roussillon Languedoc Provence Espagne et Italie partout introduit et naturalisé. Algérie.

Floraison
Avril plus rarement mai fruit en septembre.

Description
Taille 3 à 6 mètres. Fleur blanche. Port arbustif souvent fourni et élégant (retombant).

Type biologique
Vivace.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Rosaceae
Genre : Crataegus.

Description de Coste (tome 2 taxon n° 1253)

Crataegus ruscinonensis Gren. & Blanc

Plante : arbuste peu épineux atteignant 4 à 6 mètres.
Pilosité : velu à tomenteux selon les parties.
Feuilles : obovales en coin profondément divisées en 3 à 5 lobes entiers ou peu dentés à pétioles pubescents cotonneux à la base.
Rameaux : jeunes rameaux et pédoncules pubescents tomenteux.
Fleurs : blanches en corymbes rameux.
Calice : velu à lobes triangulaires.
Styles : 2 rarement 1.
Fruit : assez gros atteignant 1 cm et demi de diamètre d’un goût un peu acidulé et agréable à 2 ou 1 noyaux

Autre synonymie : Crataegus azarolus Gren. & Godr. Crataegus azarolus var. ruscinonensis P. Fourn. Crataegus azarolus var. ruscinonensis Fiori Crataegus ruscinonensis Gren. & Blanc Crataegus monogyna subsp. ruscinonensis (Gren. & Blanc) O. Bolas & Vigo Crataegus maroccana Pers. Crataegus azarolus var. ruscinonensis (Gren. & Blanc) Gaut. Crataegus azarolus subsp. ruscinonensis (Gren. & Blanc) Nyman Crataegus azarolus proles ruscinonensis (Gren. & Blanc) Rouy & E.G. Camus Crataegus aronia (L.) Bosc ex DC. Azarolus maroccana M.Rboem. Pyrus azarolus (L.) Scop. Oxyacantha azarolus (L.) Bubani Mespilus azarolus (L.) All. Lazarolus oxyacanthoides Borkh. Crataegus oxyacantha var. azarolus (L.) Lam. Azarolus crataegoides Borkh.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.