fond billetterie en ligne

Anthémis (Anthemis)

Anthémis

Anthémis des rochers (Anthemis saxatilis)

L’Anthémis des rochers est une endémique du plateau central des Cévennes à la Montagne noire. Elle pousse en touffes entre les rochers ou au bord des chemins sur roches acides uniquement. Elle porte ses capitules au sommet de hampes rigides.

Étymologie du nom

Du grec anthos « fleur » ancien nom de la camomille car considérée comme la fleur par excellence (comme bien d’autres genres avec lesquels elle est confondue cependant). L’épithète saxatilis signifie « qui pousse sur les rochers » et s’avère assez juste.

Description

Caractères distinctifs
Anthemis saxatilis est caractérisé par ses coussins à tiges redressées n’excédant pas 20 cm (et non jusqu’à 30 cm) et les marges brunes assez claires des folioles de l’involucre et surtout par son milieu et sa chrologie (endémique du Plateau central).

Milieu principal
Rochers siliceux.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Rocailles et bords de pistes talus rocheux sur gneiss ou granite pas dans les endroits secs et très ensoleillés : pelouses acidophiles ouvertes subalpines mésohydriques.

Étage altitude
Collines et plateau de 600 à 1100 m.

Répartition
Endémique du Plateau central des Cévennes aux Pyrénées.

Floraison
Mai et juin.

Description
Taille 10 à 20 cm. Fleur blanche. Port dressé en arc-de-cercle à partir d’un coussin.

Type biologique
Vivace ligneuse (hémicryptophytes érigés).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Asteraceae
Genre : Anthemis.

Anthémis des rochers description complète

Anthemis saxatilis DC. ex Willd.

Plante : vivace à souche ligneuse à plusieurs tiges issues du même coussin en groupes habituellement serrés.
Tiges : de 10 à 20 cm droites ou courbes redressées simples longuement nues.
Pilosité : pubescence légère appliquée ou éparse cotonneuse.
Feuilles : profondément divisées à segments épars lancéolés à courte pointe souvent foncée presque glabres.
Folioles de l’involucre : de couleur verte à marge brune assez claire.
Écailles du réceptacle : oblongues linéaires obtuses émarginées et mucronées.
Fleurs : capitule de 2 à 3 cm à centre jaune et ligules blanches nettement plus longues que les folioles de l’involucre.
Fruit : akènes blanchâtres lisses

Autre synonymie : aucune.

Anthémis des champs (Anthemis arvensis)

L’Anthémis des champs est une plante omniprésente en bordure de champs qui forme des massifs diffus et aux feuilles munies d’une discrète pointe au bout de chaque lobe. Dépourvue d’odeur elle ne se consomme pas en tisane d’où son nom de fausse camomille..

Anthémis des champs

Étymologie du nom

Du grec anthos « fleur » ancien nom de la camomille considérée comme la fleur par excellence (comme d’autres genres avec lesquels elle est confondue). L’épithète arvensis « des champs » est tout à fait évocateur de son milieu.

Description

Caractères distinctifs
Anthemis arvensis est peu ou pas odorant au froissement. Ses feuilles ne sont ni charnues ni épaisses vertes et non pas très velues non pontuées de glandes en cavités à la face supérieure (cependant ces glandes sur d’autres espèces peuvent être fort discrètes).
Les lobes des feuilles sont munis d’une courte pointe scarieuse visible par transparence ou à la loupe. Enfin Anthemis arvensis est toujours velue au moins sur le territoire couvert par le site Fleurs du sud.
On distingue deux sous-espèces avec des intermédiaires (comme sur les photos) l’une à pédoncule allant s’épaississant jusque sous le capitule (Anthemis arvensis susp. incrassata) l’autre à pédoncule non épaissi (Anthemis arvensis subsp. arvensis). Si l’épaississement est peu marqué ou pas régulier ou encore variable d’une tige à l’autre on a affaire à un intermédiaire.

Milieu principal
Champs.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Champs rochers sables parfois décombres.

Étage altitude
De 0 à 1500 m.

Répartition
Paléotempérée archéophyte* : France Corse ; commune au nord peu fréquente au sud surtout dans les zones les plus chaudes. Europe Orient Afrique septentrionale.
*Note : les archéophytes sont des plantes qui ont été introduites avant la survenue du trafic mondial vers 1500. On prend comme date clé en botanique pour diverses études la date de 1492 année de découverte de l’Amérique.

Floraison
De mai à septembre.

Description
Taille 5 à 60 cm. Fleur blanche à cœur jaune (ligules et tubes). Port variable mais grêle quoique plutôt raide ; dressée à couchée trapue à élancée ramifiée ou non.

Type biologique
Annuelle.

Anthémis des champs description complète

Anthemis arvensis Linné 1753

Plante : annuelle de 5 à 60 cm dressée ascendante ou étalée rameuse ou non.
Pilosité : pubescente.
Feuilles : bipennatiséquées à lobes linéaires lancéolés cuspidés.
Involucre : à folioles largement scarieuses au sommet.
Réceptacle : conique à écailles carénées linéaires lancéolées brusquement acuminées dépassant un peu les fleurs tubuleuses.
Fleurs : tubuleuses jaunes ligules blanches.
Fruit: akènes longs de 15 à 2 mm lisses surmontés d’un rebord

Autre synonymie : aucune.

Anthémis maritime (Anthemis maritima)

L’Anthémis maritime est une plante qui forme de somptueux bouquets dans les dunes et en haut de plage ainsi que le long des chemins et des renforcements rocheux pourvu que du sable subsiste. Elle fleurit longtemps et refleurit jusqu’à l’automne.

Anthémis maritime

Étymologie du nom

Du grec anthos «fleur » d’après Coste car considérée comme la fleur par excellence (comme bien d’autres genres avec lesquels elle est confondue cependant). D’ailleurs d’après Fournier c’est l’ancien nom de la camomille

Description

Caractères distinctifs
En principe la croissance uniquement dans les sables maritimes et l’aspect en buisson suffisent à la reconnaître.
Pour les individus maigres ou isolés les puits sur les feuilles sont un critère pratique (facile à voir à la loupe voire à l’œil nu en lumière rasante) et décisif.
Toutefois ce dernier critère doit venir en dernier car il ne distingue pas A. maritima de A. secundiramea (Provence) mais cette dernière est annuelle à tiges herbacées (et non pas ligneuses) ; elle ne forme pas de buissons mais a tendance à s’étaler.
En outre les ligules de A. maritima sont allongées alors que celles d’A. secundiramea sont courtes.

Milieu principal
Sables maritimes.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Sables ou parfois rochers quand le sable n’est pas loin bord des chemins pleine dune parkings sableux (résiste assez bien au tassement).

Étage altitude
Bord de mer au plus la hauteur de la dune.

Répartition
Littoral de toute la Méditerranée. Russie australe Orient.

Floraison
Printemps et début d’été de mai à août un peu automne voire hiver.

Description
Taille 10 à 50 cm. Fleur blanche à centre jaune. Port en touffe voire petit buisson un peu comme de gros bosquets de thym à nombreuses fleurs et d’allure compacte ; trompeur quand un pied isolé est en début de développement.

Type biologique
Vivace.

Anthémis maritime description complète

Anthemis maritima L.

Plante : vivace de 10 à 35 cm sous-frutescente couchée ou ascendante.
Racine : garnie de longues fibres.
Pilosité : glabre ou tiges pubescentes au sommet.
Feuilles : un peu épaisses parsemées de points profonds pennatipartites à lobes obtus lancéolés ou cunéiformes.
Réceptacle : écailles linéaires oblongues brusquement cuspidées.
Capitule : à pédoncules un peu épaissis au sommet.
Fleurs : les tubuleuses jaunes les ligules blanches allongées oblongues.
Fruit : akènes très petits (2 mm environ) blanchâtres lisses ou très finement ruguleux surmonté d’un rebord aigu denté d’un côté

Autre synonymie : aucune.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.