fond billetterie en ligne

Valerianella

Mâche discoïde (Valerianella discoidea)

La Mâche discoïde est sans doute la seule mâche facile à reconnaître et qui ne nécessite pas de détermination mais c’est aussi une mâche qui ne se mange guère vu le peu d’abondance de ses feuilles celle aussi qui pousse dans les conditions les plus difficiles là où rien d’autre ne réussit à s’enraciner.

Étymologie du nom

Diminutif de Valeriana qui vient non du fait d’être valeureux mais de la province de Valeria. Voir étymologie Valériane tubéreuse. À noter par ailleurs que la mâche n’a rien à voir avec le fait de mâche ; le terme est issu par déformation (aphérèse) de pomâche du latin tardif pomasca de pomum « fruit » (—> pomme) en raison du goût légèrement sucré des feuilles qui a également donné le nom de doucette

Description

Caractères distinctifs
Parmi les valérianelles à fruits tous de même forme et à calice à limbe toujours distinct du fruit grand aussi long et aussi large que le fruit (et non bien plus court et plus étroit) la Mâche discoïde se distingue par ses fruits persistants en têtes compactes globuleuses (et non planes au-dessus) et le limbe du calice membraneux (et non herbacé).
La Mâche discoïde se distingue ensuite de V. coronata par son aspect trapu et hispidule (et non élancé pubérulente) et surtout par son calice fructifère velu au moins dedans (et non glabre dedans et dehors) et ouvert en roue (et non peu ouvert en cloche).

Milieu principal
Lieux secs.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Endroits pelés chemins : tonsures annuelles basophiles aéromésohydriques méso à subméditerranéennes .

Étage altitude
Collines jusq’au bord de la mer mais peu en altitude au-delà de 500 mètres.

Répartition
Méditerranéen : Roussillon Languedoc Provence Corse. Europe méditerranéenne Asie Mineure Syrie Afrique septentrionale.

Floraison
Avril à mai.

Description
Taille 5 à 20 cm. Fleur rose à blanc. Port dressé en bougeoir à 4 hampes.

Type biologique
Annuelle de printemps (thérophytes vernaux).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Caprifoliaceae
Genre : Valerianella.

Description de Coste (tome 2 taxon n° 1748)

Valerianella discoidea Lois.

Plante : annuelle de 10 à 30 cm trapue.
Pilosité : hispidule.
Tiges : assez épaisses rudes.
Feuilles : incisées dentées ou pennatifides.
Fleurs : d’un lilas pâle en têtes serrées à la fin globuleuses sur des pédoncules non épaissis.
Bractées : ovales largement scarieuses.
Calice : à limbe velu en dedans et souvent en dehors très ouvert presque en roue plus long et plus large que le fruit divisé jusqu’aux 2/3 en 6 dents lancéolées-aristées parfois inegalement bifides très étalées à la maturité.
Fruit : persistant tomenteux obconique subtrigone à dépression ventrale ovoïde

Autre synonymie : Valerianella sicula Link Valerianella coronata var. discoidea (L.) Mutel Valerianella coronata subsp. discoidea (L.) Rouy Valeriana locusta var. discoidea L.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.