fond billetterie en ligne

Theligonum

Cynocrambe (Theligonum cynocrambe)

Le cynocrambe est une des plantes les moins spectaculaires qui soit. On peine à croire que les pièces informes que l’on distingue à peine à la loupe sont des fleurs. Méditerranéenne elle n’est connue que des passionnés. Après avoir été classée dans une famille à elle toute seule les Theligonacées elle est désormais dans les Rubiacées.

Étymologie du nom

D’après Coste du grec thelus « femme » (radical thely- « féminin » en fait) et gonu « genou » la tige étant renflée aux nœuds. Quant à cynocrambe qui a aussi été le nom de genre de la plante il s’agit d’après Fournier de son nom grec de kynos « chien » et krambê « chou » à cause de la légère odeur

Description

Caractères distinctifs
L’allure insignifiante d’un vert glabre et l’absence apparente de fleurs attire l’œil.
Mieux vaut l’avoir vue une fois au moins en photo car trouver la famille est mission impossible (Coste la range même dans les Urticées entre les euphorbes et les ormes…)..

Milieu principal
Lieux pierreux.

Statut protection
Aucune protection mais très rare (localisé).

Écologie
Annuelles pionnières des clairières et lisières méditerranéennes thermophiles hémihéliophiles en association (rare) avec Valantia muralis.

Étage altitude
De la mer aux collines jusque vers 800 mètres.

Répartition
Méditerranéen : tour de la Méditerranée.

Floraison
De mars à avril.

Description
Taille 10 à 20 cm. Fleurs vertes. Port étalé à peine rampant redressé.

Type biologique
Annuel (thérophytes vernaux).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Rubiaceae
Genre : Theligonum.

Description de Coste (tome 3 taxon n° 3249)

Theligonum cynocrambe Linné

Plante : annuelle de 5 à 30 cm un peu charnue à odeur de chou.
Pilosité : glabre.
Tiges : articulées noueuses faibles étalées ou ascendantes.
Feuilles : les inférieures opposées les autres alternes toutes pétiolées ovales entières à bords scabres.
Stipules : membraneuses engainantes.
Fleurs : vertes monoïques axillaires sessiles ; les mâles supérieures nues géminées à 2 sépales dressés puis enroulés à 12-20 étamines ; les femelles bractéolées 1-3 à tube soudé à l’ovaire à limbe caduc style latéral stigmate entier.
Fruit : coriace globuleux

Autre synonymie : Theligonum parvum Gand. Theligonum dalmaticum Gand. Cynocrambe dioscoridis Bubani Theligonum alsinoideum Lam. Cynocrambe prostrata Gaertn.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.