fond billetterie en ligne

Ronces (Rubus)

Ronces

Ronce blanchâtre (Rubus canescens)

La Ronce blanchâtre est une ronce facile à reconnaître l’une des rares dans ce cas avec ses feuilles molles et sa couleur d’un drôle de vert délicat à rendre en photo. L’aspect tomenteux qui lui a valu son nom concerne le dessous des feuilles. On la trouve ici ou là dans les milieux très secs souvent en bord de chemin..

Étymologie du nom

Du latin ruber « rouge » allusion à la couleur de la framboise ou au suc rougeâtre du fruit de certaines espèces pour Coste nom latin ancien des ronces et des églantiers pour Fournier. Le rapport avec « rouge » est loin d’être certain car cette couleur vient du latin rubeus et non pas rubus ou ruber d’une part et d’autre part le mot n’est historiquement jamais employé seul pour une plante mais comme complément (chou rouge etc.). Il est assez peu probable qu’un complément (adjectif) largement utilisé soit le terme principal pour une plante dont la caractéristique principale n’est pas le rouge (hormis à l’automne) mais le caractère impénétrable et épineux. L’occitan roumias « roncier » pourrait faire le lien avec une racine plus ancienne en rub ou encore le normand rouce « buisson » si le mot vient du nord. On peut également envisager une filiation avec rouvre « chêne » le mot ancien signifiant « dur rude » via la même racine indo-européenne roudh qui a donné rouge. Il y a proximité (connue) entre rouge rouvre et rubus sans qu’il y ait nécessairement confusion. Autre hypothèse le mot peut découler de rubia « garance » (nom dû à la teinture rouge qu’elle donne) par allusion de forme (liane épineuse). Le nom commun « ronce » est attesté en 1175 issu du latin rumicem accusatif de rumex « dard » mot utilisé pour l’oseille (en raison de sa feuille en fer de lance) et pour des buissons épineux. Le mot rumex est quant à lui sans étymologie connue. Enfin l’épithète canescens signifie « blanchâtre » de canus « blanc ».

Description

Caractères distinctifs
Rubus canescens est une ronce à turions (tiges de l’année) arqués retombant vers le sol et s’enracinant à l’autre extrémité un mode considéré comme « classique » pour les ronces (également celui de la ronce commune Rubus ulmifolius). Mais Rubus canescens est d’apparence assez faible déprimée (et non du type buisson impénétrable).
Comme la ronce commune ses feuilles sont tomenteuses blanchâtres en dessous mais d’un ton vraiment blanc (et non pas grisâtre) et surtout ses feuilles sont gris vert dessus (et non pas vertes). Enfin ses feuilles sont molles..

Milieu principal
Lieux secs.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Pentes ensoleillées rocailles bords de chemins surtout sur calcaire.

Étage altitude
Collines.

Répartition
Sud-européen : sud ouest centre et est. Europe méridionale et centrale Asie occidentale jusqu’en Perse.

Floraison
Mai à juillet.

Description
Taille 60 cm à 1 m ou 150 m. Fleur blanc jaunâtre. Port arqué couché inflorescences redressées.

Type biologique
Vivace.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Rosaceae
Genre : Rubus.

Ronce blanchâtre description complète

Rubus canescens DC.

Plante : arquée à couchée 60 cm à plus d’un mètre jamais vraiment grande cependant gris vert dessus et blanchâtre dessous.
Pilosité : pubescence blanchâtre.
Tige : Turion faible canaliculé sur les faces glabre ou pubescent aciculé glanduleux.
Aiguillons : petits en forme de faux.
Feuilles : finement tomenteuses veloutées et blanches en dessous.
Folioles : 3 à 5 grossièrement dentées la terminale plus grande obovale simplement aiguë.
Rameau florifère : grêle anguleux garni de petits aiguillons crochus.
Inflorescence : allongée étroite plus ou moins aciculée glanduleuse à pédoncules ascendants.
Calice : sépales tomenteux.
Corolle : pétales d’un blanc jaunâtre oblongs.
Étamines : blanches égalant les styles.
Fruit : charnu « mûres » composées de drupes rouges puis noires

Autre synonymie : Rubus tomentosus Borkh. Rubus thyrsiflorus proles rotundipetalus (P.J.Mull.) Boulay Rubus subvestitus Borbás Rubus subparilis Sudre Rubus hypoleucus Vest Rubus cinereus Rchb.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.