fond billetterie en ligne

Romulea

Romulea

Romulée ramifiée (Romulea ramiflora)

La romulée ramifiée est une plante charmante et rare. Non protégée elle ne semble ou semblait pas menacée. Cest son milieu qui est rare : zones inondées l’hiver qui restent par la suite en pelouses clairsemées ou en sable nu. On ne la trouve qu’au soleil : le matin et le soir et sous les nuages elle se ferme et devient invisible même à l’œil exercé.

Romulée ramifiée

Étymologie du nom

De la ville de Rome la plante étant répandue dans les états latins d’après Coste ; il est cependant plus probable que le nom français soit lié à Romulus. Quant au terme ramiflora il fait allusion au fait qu’il s’agit d’une des deux romulées à plusieurs fleurs (mais la forme à une fleur est la plus fréquente)

Description

Caractères distinctifs
La Romulea ramiflora est dans le groupe des romulées à petites fleurs (10 à 15 mm). Ses spathes toutes deux herbacées la distinguent de R. columnae (à une spathe presque transparente bien plus rare menacée)..

Milieu principal
lieux sableux.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Lieux herbeux et sablonneux à condition que le couvert soit maigre (épars et de faible hauteur) : pelouses amphibies vivaces oligotrophiles subméditerranéennes .

Étage altitude
Plaine et premières collines rarement au-dessus de 500 mètres.

Répartition
Méditerranéenne : Roussillon Languedoc Provence Corse région méditerranéenne.

Floraison
Mars et avril.

Description
Taille 10 à 20 cm. mais floraison presque directement sur le sol. Fleur blanc et violet. Port dressé.

Type biologique
Vivace (géophyte à bulbe).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Monocotyledones
Famille : Iridaceae
Genre : Romulea.

Description de Coste (tome 3 taxon n° 3513)

Romulea ramiflora Ten.

Plante : vivace atteignant à la fin 10 à 25 cm.
Racine : bulbe arrondi*.
Tige : portant 3 à 6 feuilles raides et épaisses et 1 à 4 fleurs.
Fleurs : petites dépassant brièvement la spathe longuement pédonculées.
Spathe : à valves peu inégales herbacées à bords membraneux.
Périanthe : violet à gorge jaunâtre et un peu poilue tube très court divisions lancéolées aiguës verdâtres en dehors.
Étamines : d’un tiers au moins plus courtes que le périanthe dépassant les stigmates bilobés.
Fruit : capsule oblongue à graines rouges globuleuses lisses et luisantes.
*NDLR : vu la rareté de la plante ne pas la déterrer pour vérifier

Autre synonymie : Romulea tenella Samp. Romulea juncifolia Richt. & Loret Romulea anceps Beg. Trichonema ramiflorum (Ten.) Sweet Romulea bulbocodium subsp. ramiflora (Ten.) Douin Ixia ramiflora (Ten.) Ten. Bulbocodium ramiflorum (Ten.) Kuntze Bulbocodium corsicum (Jord. & Fourr.) Kuntze

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.