fond billetterie en ligne

Mélampyre (Melampyrum)

Mélampyre des champs (Melampyrum arvense)

Le Mélampyre des champs pousse partout en France dans les champs calcaires ici ou là. Ses bractées rouges le signalent de loin. Il est classé dans la famille des orobanchacées comme les ex scrophulariacées hémiparasites c’est-à-dire chlophylliennes qui ne dépendent de leur hôte que pour l’eau les sels minéraux et 10 à 30 % des matières organiques.

Étymologie du nom

Du grec melas « noir » et pyros « blé » graines de couleur noire semblables à du froment ancien nom grec du Melampyrum arvense. Le nom français est attesté seulement après le nom latin en 1795 et a remplacé les termes anciens comme blé de vache ou bédouin qui étaient à la fois une allusion à la couleur des graines et au fait que la plante vit en parasite. L’épithète « arvensis » habituellement traduit par « des champs » est en réalité un néologisme créé par Linné et qui ne veut rien dire. IIl est mal formé car le radical -ensis désigne l’habitant d’un lieu (nicaensis etc.). ll concerne en général des plantes considérées comme des mauvaises herbes.

Description

Caractères distinctifs
Melampyrum arvense est un mélampyre à inflorescence non unilatérale (différence avec tous les autres sauf Melampyrum cristatum) et relativement dense (même si elle est lâche les fleurs ne sont pas espacées ici ou là).
Melampyrum arvense a des bractées cachant l’axe à la floraison au moins dans le haut non crénelées et nom imbriquées sur 4 rangs plus ou moins rouges à floraison et jamais verdâtres à pointe dressée et non pas rabattue (toutes différences avec Melampyrum cristatum)..

Milieu principal
champs et lieux calcaires.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Champs calcaires ou argileux fossés.

Étage altitude
Plaine et monts de 0 à 1500 m.

Répartition
Eurasiatique : presque toute la France mais pratiquement absent du Sud-Ouest. Europe surtout centrale Asie occidentale..

Floraison
De mai à août.

Description
Taille 20 à 60 cm. Fleur pourprée à tache jaune. Port dressé.

Type biologique
Annuelle hémiparasite.

Mélampyre des champs description complète

Melampyrum arvense Linné 1753

Plante : annuelle de 20 à 60 cm semiparasite.
Pilosité : pubescence réfléchie.
Tige : simple ou à rameaux ascendants.
Feuilles : sessiles lancéolées linéaires rudes les supérieures incisées laciniées à la base.
Inflorescences : épis cylindracés assez longs et peu serrés.
Bractées : souvent d’un beau rouge et marquées de points noirs sur 2 rangs en dessous ovales lancéolées dressées à bords longuement et finement découpés.
Fleurs : purpurines à gorge jaune.
Calice : pubescent à lobes longuement sétacés plus longs que son tube égalant celui de la corolle.
Corolle : ouverte dépassant beaucoup la capsule.
Fruit : capsule obovale à 2 graines

Autre synonymie : aucune.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.