fond billetterie en ligne

Gléchome (Glechoma)

Gléchome

Lierre terrestre (Glechoma hederacea)

Le Lierre terrestre est une plante commune partout en France mais peu fréquente au sud au moins dans les lieux secs. On la trouve souvent près des habitations ou en milieux rudéralisés. La sous-espèce présente en France est Glechoma hederacea subs. hederacea et la seule (subs. hirsuta est une erreur de détermination)..

Lierre terrestre

Étymologie du nom

Du grec glucus « doux agréable » à cause de sa bonne odeur selon Coste. Il est à noter cependant que tous les dérivés de glucus sont en glu- ou en gly- (glycose est l’ancienne graphie de glucose et a donné glycine). Cette étymologie est contredite par Fournier. Selon lui glechoma vient du grec glêkhôn « menthe pouillot » incorrectement accru de -ma et arbitrairement transféré à ce genre par Linné. Connaissant l’histoire de la botanique cette seconde étymologie est la plus probable (à quelques nuances près sans doute). Quant à l’épithéte hederacea « lierre » il réfère au nom commun (lierre terrestre) et évoque les feuilles.

Description

Caractères distinctifs
Glechoma hederacea est une labiée assez typique pour être facilement reconnue sans ambiguïté puisqu’il n’y a pas d’autre sous-espèce ou variété en France. Le genre Glechoma se reconnaît en cas de doute avec Nepeta par ses feuilles bractéales très semblables aux feuilles et par ses tiges stériles (= non florifères) rampantes radicantes aux nœuds seules les tiges florifères étant redressées..

Milieu principal
haies et bois.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Pelouses haies vergers bois murs.

Étage altitude
Plaine collines et monts jusque vers 1600 m.

Répartition
Eurasiatique devenant circumboréal : France Corse très rare en Méditerranée. Europe Asie occidentale et boréale jusqu’au Japon..

Floraison
De mars à juin.

Description
Taille 10 à 30 cm. Fleur bleu lavande à violet taché de pourpre. Port redressé en colonies lâches.

Type biologique
Vivace à stolons (hémicryptophytes stolonifères).

Lierre terrestre description complète

Glechoma hederacea Linné 1753

Plante : vivace couchée radicante à tiges florifères redressées.
Pilosité : mollement poilue très variable y compris hirsute à la manière de la sous-espèce hirsuta qui n’est présente qu’à l’est de l’Europe.
Tiges : simples longues de 10 à 30 cm.
Feuilles : longuement pétiolées suborbiculaires en rein ou en cœur crénelées vertes molles palmatinervées.
Feuilles bractéales : semblables aux feuilles mais à pétiole de longueur décroissante.
Fleurs : violettes tachées de pourpre grandes odorantes réunies par 2 à 3 à l’aisselle des feuilles et tournées du même côté.
Calice : tubuleux droit à 15 nervures à 5 dents un peu inégales.
Corolle : bilabiée longue de 15 à 20 mm à tube droit et saillant à gorge dilatée à lèvre supérieure dressée plane échancrée l’inférieure à 3 lobes le médian grand en cœur renversé.
Étamines: 4 rapprochées ascendantes les 2 intérieures plus longues anthères à loges divergentes et disposées en croix

Autre synonymie : Glechoma micrantha Boenn. ex Rchb. Glechoma hederacea var. micrantha P.Fourn. Glechoma rotundifolia Raf. Glechoma magna Mérat Glechoma lamiifolia Schur Glechoma hindenburgiana Graebn. Glechoma heterophylla Opiz Glechoma hederacea var. micrantha (Rchb.) Nyman Glechoma hederacea subsp. glabriuscula (Neilr.) Gams Glechoma bulgarica Borbás Nepeta hederacea (L.) Trévis. Nepeta glechoma Benth. Glechoma longicaulis Dulac Glechoma borealis Salisb. Chamaeclema hederacea (L.) Moench Chamaecissos hederaceus (L.) Nieuwl. & Lunell Calamintha hederacea (L.) Scop

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.