fond billetterie en ligne

Aristoloche (Aristolochia)

Aristoloche

Aristoloche clématite (Aristolochia clematitis)

L’Aristoloche clématite est une plante qui étonne et amuse la première fois qu’on la voit et même ensuite d’ailleurs. Elle passe facilement inaperçue dans l’herbe et il faut l’avoir vue plusieurs fois pour la repérer facilement. Son odeur peu appréciée des herbivores leur fait éviter le coin d’herbes où elle se trouve. Attention toxique !.

Aristoloche clématite

Étymologie du nom

Emprunt au grec par le latin aristolochia dès le début du XVIe siècle du grec aristos « excellent » et locheia « accouchement » mot de la même famille que lekos « lit » allusion aux propriétés de ces plantes

Description

Caractères distinctifs
En feuilles Aristolochia clematitis peut être confondu avec de jeunes pousses de Cercis siliquastris (arbre de Judée) qui est spontané et abondant dans le sud et dans des milieux similaires ; l’aristoloche se reconnaît à ses feuilles épaisses et réticulées et non pas souples presque transparentes.

L’Aristoloche clématite est la seulle aristoloche a avoir des fleurs jaunes ou jaunâtres sans aucune trace de brun ou de noir. En outre les fleurs sont beaucoup plus courtes que la feuille axillaire correspondante (et non plus longues ou presque aussi longues).

Milieu principal
Lieux herbeux.

Statut protection
Protection régionale : Basse Normandie.

Écologie
Lieux pierreux ou sablonneux vignes : friches vivaces rudérales pionnières mésoxérophiles médioeuropéennes.

Étage altitude
De la mer aux hautes collines vers 800 mètres et souvent davantage dans le sud.

Répartition
Euryméditerranéen : en principe du sud mais présent dans une grande partie de la France car réparti par d’anciennes cultures. Europe centrale et méridionale Asie occidentale et centrale.

Floraison
.

Description
Taille 20 à 60 cm plus grand au nord. Fleur jaune. Port dressé retombe sous le poids du fruit et reste ainsi à sa chute alors arqué mais pas couché.

Type biologique
Vivace (géophyte à rhizome).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille :
Genre : Aristolochia.

Description de Coste (tome 3 taxon n° 3189)

Aristolochia clematitis L.

Plante : vivace de 20 à 80 cm à odeur fétide.
Pilosité : glabre.
Racine : souche profonde longuement rampante cassante à racines grêles.
Tiges : dressées simples.
Feuilles : grandes (6 à 10 cm de large) largement ovales obtuses profondément en cœur et à sinus largement ouvert à la base finement denticulées et rudes aux bords à nervures saillantes et lisses.
Pétiole : aussi long que la moitié du limbe.
Fleurs : jaunâtres fasciculées courtement pédicellées assez petites.
Périanthe : glabre à languette aussi longue que le tube.
Fruit : capsule grosse en poire pendante

Autre synonymie : Aristolochia infesta Salisb

Pistoloche (Aristolochia pistolochia)

La Pistoloche est une plante amusante autant par son nom que par ses corolles qui semblent parler ou crier ou encore rire à qui se penche vers elle. Typiquement méditerranéenne elle affectionne des lieux plus secs que la plupart des autres aristoloches.

Pistoloche

Étymologie du nom

ce pléonasme regrettable est dû à la repise par les botanistes du nom commun de la plante dans le sud (pistoloche).

Description

Caractères distinctifs
À noter : même si la plante n’est pas protégée un papillon protégé en est en partie dépendant : la proserpine (Zerynthia rumina en liste rouge) dont les larves se développent principalement sur cette espèce et un peu sur A. rotunda et quelques autres bien plus rares (l’idée répandue selon laquelle la proserpine est strictement inféodée à la pistoloche semble infondée). Quant aux dianes elles peuvent se développer sur d’autres espèces d’aristoloches.

Aristolochia pistolochia est caractérisée par ses fleurs brunâtres ses feuilles à pétiole bien plus court que le pédoncule floral (et non pas plus long) et à nervures marquées.
On la distingue de A. rotunda au fait que ses feuilles sont en cœur à sinus ouvert (et non rondes à sinus fermé) et à bord denticulé (et non très lisse). Quant à la languette du périanthe elle est un peu plus courte que le tube (et non aussi longue ou bien plus longue)..

Milieu principal
Lieux secs.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Association du brachypode rameux : pelouses basophiles méso méditerranéennes méso xérophiles à méso hydriques.

Étage altitude
Plaine et collines guère au-dessus de 700 à 800 m.

Répartition
Méditerranéen occidental : large sud-est Espagne Portugal Ligurie Sardaigne Afrique du nord.

Floraison
De avril à mai rarement juin.

Description
Taille 20 à 50 cm. Fleur brunâtres. Port oblique appuyé sur la végétation mais non retombant.

Type biologique
Vivace (géophytes à tubercule).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Aristolochiaceae
Genre : Aristolochia.

Description de Coste (tome 3 taxon n° 3190)

Aristolochia pistolochia L.

Plante : vivace de 20 à 50 cm.
Pilosité : couverte de poils raides très courts périanthe pubérulent.
Racine : fibreuse fasciculée.
Tiges : grêles étalées dressées simples ou rameuses.
Feuilles : assez petites (2 à 3 cm de large) ovales triangulaires en cœur à sinus largement ouvert à la base érodées denticulées et scabres aux bords à nervures saillantes et rudes en dessous.
Pétiole : beaucoup plus court que le pédoncule floral.
Fleurs : brunâtres solitaires dépassant les feuilles.
Périanthe : pubérulent à languette ovale lancéolée plus courte que le tube.
Fruit : capsule moyenne arrondie pendante

Autre synonymie : Pistolochia latifolia Raf. Aristolochia polyrrhiza Bubani Aristolochia fasciculata Lam.

Aristoloche à feuilles rondes (Aristolochia rotunda)

L’Aristoloche à feuilles rondes se trouve de-ci de-là dans l’herbe au bord des chemins dans les talus en bord de champ assez souvent en compagnie de l’aristoloche clématite à part qu’elle est limitée au sud de la Loire à la différence de sa sœur.

Aristoloche à feuilles rondes

Étymologie du nom

Voir étymologie du latin Aristolochia et du français aristoloche

Description

Caractères distinctifs
L’Aristoloche à feuilles rondes fait partie des aristoloches à fleurs avec languette brune plus longues ou aussi longues que les feuilles à port étalé.

Comme A. pistolochia elle a des feuilles sessiles ou à pétiole bien plus court que le pédoncule floral (et non à pétiole aussi long ou plus long que le pédoncule floral).

Les feuilles de A. rotunda sont arrondies (et non presque triangulaires) à sinus presque fermé (et non très ouvert). En outre le bord des feuilles est lisse (et non denticulé et scabre).

Milieu principal
Lieux pierreux.

Statut protection
Aucune protection.

Écologie
Prés haies talus bords de chemin rochers lieux pierreux.

Étage altitude
De la mer aux hautes collines pas au-dessus de 800 mètres environ.

Répartition
Circumméditerranéenne : sud de la Loire tout le tour de la Méditerranée.

Floraison
Avril et mai juin selon climat.

Description
Taille 20 à 50 cm. Fleur jaune à languette brune. Port étalé ascendant en oblique.

Type biologique
Vivace.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Aristolochiaceae
Genre : Aristolochia.

Description de Coste (tome 3 taxon n° 3191)

Aristolochia rotunda L.

Plante : vivace de 20 à 60 cm.
Pilosité : glabrescente.
Racine : tubéreuse grosse globuleuse ou ovale parfois plurilobée.
Tiges : redressées faibles simples ou rameuses.
Feuilles : grandes larges de 4 à 6 cm ovales arrondies à sinus fermé ou peu ouvert entières lisses à nervures faibles.
Pétiole : nul ou beaucoup plus court que le pédoncule floral.
Fleurs : jaunâtres avec languette brunâtre solitaires égalant presque ou dépassant les feuilles.
Périanthe : pubérulent à languette oblongue obtuse aussi longue ou plus longue que le tube.
Fruit : capsule arrondie pendante

Autre synonymie : aucune.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.