fond billetterie en ligne

Argyrolobium

Argyrolobium

Cytise argenté (Argyrolobium zanonii)

Le Cytise argenté est petite plante attachante avec ses fleurs et ses gousses presque plus grandes que le reste de la plante. Aussi petit soit-il c’est en fait un arbrisseau. On le reconnaît facilement à ses feuilles en pied de poule à bords argentés..

Cytise argenté

Étymologie du nom

Du grec arguros « argent » et lobos « gousse » allusion au fruit qui est une gousse velue à reflets argentés. L’ancien nom Cytisus est le nom ancien grec de Medicago arborea. L’espèce étant originaire d’Afrique le nom grec sans étymologie connue pourrait être un emprunt. L’épithète français Zanon qu’on trouve ici ou là est impropre et résulte d’une confusion entre Zanon zoologiste espagnol du milieu de XXe siècle et Giacomo Zanoni botaniste apothicaire italien du XVIIe siècle qui devint à 27 ans (en 1632) directeur du jardin botanique de Bologne. Grand marcheur il rassembla un herbier important et publia en 1675 « Storia botanica delle piante piu rare » puis mourut avant de publier le second tome. Il a également publié le premier document sur la flore du Maroc.

Description

Caractères distinctifs
Argyrolobium zanonii se reconnaît surtout à ses feuilles la face inférieure argentée marquant les bords d’une marge blanche bien visible par dessus. Les folioles déjà étroites et dessinant un pied de poule un peu comme les lotiers tend à se contracter et se fermer à la sécheresse..

Milieu principal
Lieux secs.

Statut protection
Protection régionale : Poitou-Charentes.

Écologie
Lieux arides calcaires et pierreux pinèdes claires rocailles : pelouses basophiles sub à supraméditerranéennes marnicoles mésohygrophiles dans l’association à Aphyllante de Montpellier.

Étage altitude
Collines de 0 à 1000 m.

Répartition
Méditerranéen occidental : sud jusqu’à la Savoie l’Isère et l’Ain dans l’Est la Charente-Inférieure et les Deux-Sèvres dans l’Ouest. Europe méditerranéenne ; Afrique septentrionale.

Floraison
Mai à juillet.

Description
Taille 10 à 30 cm. Fleur jaune d’or. Port couché étalé mais non appliqué.

Type biologique
Sous-arbrisseau (chaméphytes suffrutescents).

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Fabaceae
Genre : Argyrolobium.

Cytise argenté description complète

Argyrolobium zanonii (Turra) P.W.Ball

Plante : sous-arbrisseau de 10 à 20 cm couché étalé d’un blanc argenté.
Feuilles : pétiolées à folioles elliptiques ou lancéolées mucronulées couvertes en dessous de longs poils soyeux appliqués.
Stipules : linéaires lancéolées.
Inflorescence : petites têtes terminales de 1 à 3 fleurs non entourées de feuilles.
Fleurs : jaunes grosses de plus de 1 cm.
Calice : velu soyeux à lèvres dressées 1 fois plus longues que le tube la supérieure à 2 lobes profonds.
Corolle : dépassant peu le calice étendard velu plus long que la carène à bec court.
Fruit : gousse de 25 à 35 mm sur 5 mm bosselée velue soyeuse

Autre synonymie : Lotophyllus argenteus subsp. linnaeanus (Walp.) Maire Chamaecytisus dalmaticus Vis. Argyrolobium linnaeanum Walp. Argyrolobium argenteum (L.) Willk. Lotus argenteus (L.) Brot. Lotophyllus argenteus (L.) Link Genista argentea (L.) Noulet Diaxulon argenteum (L.) Raf. Cytisus zanonii Turra Cytisus argenteus L. Chasmone gesneri Bubani Chasmone argentea (L.) E.Mey. Cajanus argenteus (L.) Spreng.

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.