fond billetterie en ligne

Alyssum

Alyssum

Alysson des champs (Alyssum simplex subsp. simplex)

L’Alysson des champs est une plante commune dans le sud qui déborde à l’ouest et au nord et peut être considérée comme rare ou menacée en marge de son domaine. Cet alysson est discret car il se fond dans le décor mais forme pourtant des toufffes notables en général.

Étymologie du nom

L’épithète simplex « simple » fait référence à l’aspect maigre et sans fioritures de la plante

Description

Caractères distinctifs
Plante vert-gris semblant piquetée de sel.

Alyssum simplex subsp. simplex se distingue de la plupart des autres alyssons à fleurs jaunes par ses filets d’étamines ailés et par le fait qu’il est annuel à pétales dépassant peu les sépales (et non 1 à 2 fois plus longs) à limbe dressé (et non étalé) devenant blanc à la fin (et non restant jaune).

On le distingue de A. alyssoides (= calycinum) par ses sépales caducs et le style de longueur moyenne et non très court (3 à 5 fois plus court que la silicule et non 10 fois plus court).

Milieu principal
Lieux sablonneux et rocailleux.

Statut protection
Protection régionale : Pays de Loire.

Écologie
Lieux pierreux avec arène sols nus ou peu couverts.

Étage altitude
Plaine et collines jusque vers 600 mètres.

Répartition
Sud de la Loire Europe méridionale Asie occidentale Afrique septentrionale.

Floraison
Étalée de avril à juin.

Description
Taille 5 à 20 cm. Fleur jaune devenant blanche en fânant. Port étalé ou dressé les uns contre les autres.

Type biologique
Annuel.

Alysson des champs description complète

Alyssum simplex Rudolphi subsp. simplex

Plante : annuelle d’un vert grisâtre de 5 à 20 cm.
Tiges : herbacées diffuses.
Feuilles : obovales ou oblongues lancéolées atténuées en pétiole.
Fleurs : d’un jaune pâle devenant blanchâtres petites.
Calice : sépales dressés caducs.
Corolle : pétales dressés dépassant peu le calice.
Étamines : les filets des étamines longues sont ailés ceux des 2 courtes sont munis à la base d’un appendice oblong.
Style : 1 mm soit 3 à 5 fois plus court que la silicule.
Fruit : silicule orbiculaire non échancrée à poils étalés tuberculeux. Graines : ailées 1 à 2 par loge.
Grappe fructifère : longue à pédicelles étalés

Autre synonymie : Aduseton orbiculare Bubani Alyssum amoris Coincy Alyssum campestre L. Alyssum collinum Alyssum latifolium Vis. Alyssum micranthum Fisch. & C.A.Mey. Alyssum micropetalum DC. Alyssum minus (L.) Rothm. Alyssum minus Rothm. Alyssum nanum Pomel Alyssum parviflorum M.Bieb. Alyssum rothmaleri Galushko Alyssum siculum Jord.

Alysson des montagnes (Alyssum montanum)

L’Alysson des montagnes est une plante qui vit un peu partout en France sauf dans l’Ouest sur les collines et monts aussi bien qu’en montagne. Souvent abondant il forme de belles touffes jaunes ou bien se trouve disséminé. On le reconnaît à ses pétales grands étalés et émarginés et à ses grappes qui s’allongent à maturité..

Alysson des montagnes

Étymologie du nom

Le terme montanum réfère selon l’acception de l’époque aux monts et collines d’où parfois le nom français Alysson des collines. Ce qui est appelé aujourd’hui montagnes s’appelait en botanique alpestre ou hautes montagnes.

Description

Caractères distinctifs
Alyssum montanum comme tous les alyssons a des feuilles entières couvertes de poils étoilés qui lui donnent un aspect grisâtre à blanchâtre.
Il se distingue des autres alyssons par son caractère vivace (et même ligneux) et ses pétales étalés qui sont émaginés (à la différence d’Alyssum alpestre qui a des pétales arrondis au sommet).
On le différencie d’Alyssum cuneifolium à sa grappe s’allongeant à maturité (et non pas restant courte) et ses silicules orbiculaires (et non pas elliptiques)..

Milieu principal
lieux sablonneux et rocailleux.

Statut protection
Protection régionale : Franche-Comté Poitou-Charentes Île de France Centre.

Écologie
S’adapte à des lieux assez différents pourvu qu’ils soient secs et donne divers écotypes parfois décrits au rang d’espèces ou de sous-espèces : Alyssum montanum subsp. collicolum (Rouy & Fouc.) P. Fournier pour la plaine Alyssum montanum subsp. diffusum (Ten.) P. Fourn. pour les Pyrénées et les Corbières ou encore Alyssum montanum var. Brigantiacum Jord. et F. dans le Briançonnais et Alyssum pedemontanum Rupr. pour les Alpes..

Étage altitude
De la plaine à plus de 2000 m.

Répartition
Euryméditerranéen : presque toute France sauf plaines de l’Ouest et du Sud. Europe centrale et méridionale Asie occidentale Afrique septentrionale..

Floraison
De mai à juillet selon altitude.

Description
Taille 5 à 25 cm. Fleur jaune. Port dressé en petit buisson.

Type biologique
Ligneux (chaméphyte).

Alysson des montagnes description complète

Alyssum montanum Linné 1753

Plante : vivace d’un vert blanchâtre de 5 à 25 cm ligneuses à la base.
Tiges : diffuses ou ascendantes.
Feuilles : obovales ou oblongues lancéolées atténuées à la base.
Fleurs : jaune vif assez grandes.
Calice : sépales dressés caducs.
Corolle : pétales étalés émarginés 1 à 2 fois plus longs que le calice.
Étamines : filets des étamines longues ailés ceux des 2 courtes munis à la base d’un appendice oblong.
Grappe fructifère : longue et lâche à pédicelles étalés s’allongeant à maturité.
Style : égalant la silicule ou 1 à 2 fois plus court.
Fruit : silicule orbiculaire ou elliptique un peu échancrée à poils appliqués.
Graines : étroitement ailées au nombre de 2 par loge

Autre synonymie : Alyssum flexicaule Jord. Crucifera alyssum E.H.L.Krause

Écologie Bonsai Plante Carnivore Orchidée Palmier Plantes Sauvages Comestibles Ail
Plante Méditerranéenne - Tous droits réservés. Mentions légales.